Veja

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1980 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 juillet 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
VEJA ET LE MARCHE DES BASKETS

Sommaire :

1. Présentation de Veja

2. Problématique de l’entreprise

3. Analyse du marché : L’offre, La Demande et l’Environnement (Interne/ Externe)

4. Synthèse du diagnostic

5. Conclusion

Nous allons analyser l’entreprise Veja dans son ensemble en ce concentrant sur le marché français

1) Présentation de l’entrepriseVEJA

Veja signifie « regarde autour de toi » en brésilien. La basket Veja est née en 2004 de l’imagination de François-Ghislain Morillion et Sébastien Kopp avec des moyens dérisoires (le budget initial atteint à peine 10 000 euros).
Tous 2 sont convaincus que le développement du commerce équitable doit passer par le lancement de produits de consommation courante.
Ils ont donc créé la sociétéVeja Fair Trade qui commercialise la première basket équitable !
Particulièrement sensibles à la protection de l’environnement et à la condition des travailleurs, ils collaborent avec 4 coopératives brésiliennes rémunérées à un « prix juste ».

Le projet Veja repose sur 3 principes forts :

« Privilégier des matériaux écologiques »

« Utiliser du coton et du caoutchouc issus du commerceéquitable »

« Fabriquer les produits dans la dignité »

Chiffres clés dans l’histoire de Veja :

2004 : Année de fondation de la marque Veja.

0 : Le budget, en euros, consacré à la communication de la marque Veja.

3 : Collections de chaussures disponibles (au lancement de la marque) : Veja Volley, Veja Bota et Veja Bébé.

4 : Villages formant l’association des producteurs de cotonpour Veja.

13 : Le nombre de pays dans lesquels les baskets Veja sont distribuées.

25 : Le nombre d’arbres (hévéa) à saigner pour obtenir un kilo de latex.
2008. Partenariat avec Comptoir des cotonniers.
2009. Partenariat avec Bonpoint.
15 pays. Nombre de pays où la marque est présente (Belgique, Canada, Espagne, Etats-Unis, France, Grèce, Hollande, Hong Kong, Italie, Japon,Nouvelle-Zélande, Suède et Suisse)
90 euros. Prix moyen d'une paire de baskets Veja.
120 000. Nombre de paires vendues en 2009.

Son investissement avec le commerce équitable :

VEJA travaille, selon les critères du commerce équitable, avec une coopérative de petits producteurs de coton biologique. La coopérative, avec l’aide de l’ONG locale Esplar, a mis en place un système d’agro-écologie, agriculturerespectueuse de l’environnement qui n’utilise ni engrais, ni pesticide. Le filage du coton est réalisé dans une coopérative brésilienne.
Les premiers modèles en main, il faut maintenant attirer l'attention du public sans dépenser d'argent dans la publicité. Veja ne fait pas de la publicité. Les ressources économisées sont intégrées dans la chaîne de production. En effet, les baskets étantproduites au Brésil et non en Asie, le coût de fabrication est plus cher, 7 à 8 fois plus élevé que d'autres marques de chaussures. Additionné au fait que les matières premières ont un coût de revient lui aussi plus important, il est nécessaire de rogner sur un budget : celui de la communication Mais la politique "aucune publicité" de Veja leur permet de vendre leurs produits à un prix qui est égal auxconcurrents. AUCUN STOCK. Veja contrôle sa production et ne produit que sur commandes, passées 6 mois à l'avance. Cela permet d'adapter les quantités commandées par les distributeurs, voire de les diminuer, afin d'être en adéquation avec les faibles quantités de coton biologique disponibles.
Une communication alternative : Plutôt que des campagnes de publicité, la marque préfère financer desexpositions artistiques internationales, comme Sao Paulo mon amour en septembre dernier à la Maison des métallos, à Paris, ou organiser des conférences aux interrogations un rien provocatrices, comme «La publicité pollue-t-elle l'économie ?».

2) Problématique

Quelles sont les raisons de la faible notoriété de Veja aux yeux de la population ?

3) Analyse du marché
A. Offre

Veja...
tracking img