Vendredi ou les limbes du pacific

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2276 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Biographie
Fils du cinéaste Robert Downey Sr.Après des études à Los Angeles, Robert Downey Jr. s'installe à New York à l'âge de 16 ans pour y débuter une carrière de comédien. Il s'illustre notamment dans Baby, it's you (1983) et Une créature de rêve (1985), mais c'est en participant régulièrement à l'émission télévisée comique Saturday night live qu'il accède à la célébrité.L'année 1987 marqueun tournant dans sa carrière : Neige sur Beverly Hills, l'adaptation du roman Less than zero de Bret Easton Ellis dans laquelle il incarne un cocaïnomane, lui apporte la reconnaissance critique. Mais la suite est moins rose et la réalité va finir par rattraper la fiction : l'acteur va en effet connaître de sérieux problèmes avec la drogue et multiplier les séjours en cure de désintoxication.Aprèsun passage à vide, Robert Downey Jr. revient sur le devant de la scène au début des années 90 en se retrouvant crédité au générique de Short cuts (1993) de Robert Altman et en étant nommé la même année à l'Oscar du Meilleur acteur pour son interprétation du légendaire Chaplin dans un biopic signé Richard Attenborough. Plébiscité par la profession, il fait face aux Tueurs nés (1994) d'Oliver Stoneet passe un Week-end en famille (1995) avec Jodie Foster.Malgré ses excès en tous genres, Robert Downey Jr. parvient à tenir sa carrière en éveil, incarnant des personnages peu recommandables comme l'officier John Royce dans US Marshals (1997), inquiétants comme le psy, amant de Halle Berry, dans Gothika (2004), voire même terrifiants comme le tueur en série de Prémonitions (1998). Egalement àl'aise dans la comédie, il remporte en 2001 le Golden Globe du Meilleur second rôle masculin dans une série pour sa prestation dans le feuilleton à succès Ally McBeal, et se retrouve, quatre ans plus tard, en tête d'affiche de Kiss kiss, bang bang, un polar à l'image de l'acteur : déjanté.Tour à tour, journaliste dans Good Night, and Good Luck de George Clooney et médecin dans Raymond de BrianRobbins, il devient, en janvier 2007, l'énigmatique Lionel qui séduit Nicole Kidman dans Fur : un portrait imaginaire de Diane Arbus. A l'affiche, en mai 2007, du nouveau film de David Fincher, Zodiac Robert Downey Jr. tente, aux côtés de Jake Gyllenhaal, de mettre un terme aux agissements d'un tueur en série, avant de rejoindre Eric Bana et Drew Barrymore dans Lucky You de Curtis Hanson. Si sa carrièrea connu des hauts et des bas, Robert Downey Jr. surfe à ce moment-là sur le haut de la vague puisqu'il prête ses traits au super-héros Iron Man dans l'adaptation cinématographique du comic-book, puis campe un acteur qui se grime en Noir dans le déjanté Tonnerre sous les Tropiques.Après un détour par l'émotion avec Le Soliste, Robert Downey Jr. renoue avec la veine héroïque en 2009 : d'abord sousles traits de Sherlock Holmes, dans une relecture signée Guy Ritchie. Puis dans Iron Man 2, où il se glisse à nouveau dans l'armure de Tony Stark.
Biographie

Après une brève carrière à la télévision et un passage remarqué au théâtre, Jude Law débute sur grand écran en 1994 avec le rôle principal du film de science-fiction Shopping, réalisé par Paul Anderson. Mais c'est trois ans plus tard,avec le film d'anticipation Bienvenue à Gattaca d'Andrew Niccol, qu'il se révèle véritablement au grand public.C'est toujours dans la science-fiction que Jude Law trouve certains de ses rôles les plus importants : sous la direction de David Cronenberg dans eXistenZ (1998) ou de Steven Spielberg dans A.I. intelligence artificielle (2001). Dans ce dernier film, il interprète un gigolo comme il l'avaitdéjà fait en 1997 pour le Minuit dans le jardin du bien et du mal de Clint Eastwood.Jude Law enchaîne les succès et navigue entre les genres avec une facilité déconcertante. On le retrouve aussi bien du côté d'Oscar Wilde, qu'en vampire dans l'étrange La Sagesse des crocodiles (2002) ou en soldat russe pendant la bataille de Stalingrad (2001). L'homme au regard perçant et au physique plus...
tracking img