Venkataraman

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 72 (17898 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 février 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Les valeurs de François Dalle

Il ne s’agit pas pour nous d’évoquer ici toutes les valeurs de François Dalle, décédé à l’âge de87 ans le 9 août 2005, mais plus simplement de souligner celles qui ont fait de lui, dansl’exercice de ses fonctions, un véritable entrepreneur.
A l’évidence, François Dalle n’a pas été un chef d’entreprise ordinaire, lui-même avait
coutume de dire : « Entreprendren’est pas gérer »8 et au-delà des mots, il en faisait la
démonstration quotidiennement dans son entreprise contribuant ainsi à diffuser auprès de sescollaborateurs et de l’ensemble du corps social des valeurs entrepreneuriales fortes.

Entreprendre n’est pas gérer renvoie à l’existence des deux fonctions essentielles qui doiventêtre mise en oeuvre d’une manière appropriée dans toute entreprise9. Lapremière est lafonction d’exploration qui consiste à innover et à tirer profit de l’innovation ; à concevoir età lancer de nouveaux produits, de nouveaux services, de nouvelles activités ; à conquérir denouveaux marchés. Dans cette fonction, le chef d’entreprise est entrepreneur. Par exemple,pour François Dalle : « Lorsqu’on tient un bon produit, il faut avoir l’audace de mettre lepaquet ; touteles forces de l’entreprise doivent être concentrées sur sa réussite. Il faut commencer par vider la caisse, ne pas tolérer le moindre retard dans la production ou la livraison, il faut donner aux représentants un moral de vainqueurs et les mettre en condition de transmettre leur enthousiasme à leurs clients »10. La seconde fonction est celle d’exploitation. Elle se traduit par l’apport direct,l’acquisition, l’assemblage et l’organisation des ressources humaines, relationnelles, technologiques, physiques et financières qui s’avèrent nécessaires à la concrétisation des avancées découlant de l’exploration. Dans cette fonction, le chef d’entreprise fixe les objectifs et les stratégies pour les atteindre, il est alors gestionnaire ou manager.

La publication du deuxième numéro de la Revue del’Entrepreneuriat, qui a quelque peu tardé pour des raisons que l’onpeut aisément comprendre (la relative jeunesse de l’Entrepreneuriat comme champ disciplinaire en France), nous donnel’occasion de prolonger les réflexions que nous avions émises avec Robert Paturel lors de notre précédent éditorial. Il y aen effet un réel chemin parcouru depuis la soutenance en 1993 de la thèse pionnière de ChristianBruyat, et on peut direque la recherche française en Entrepreneuriat existe désormais, même si elle n’est pas encore très abondante. Peut-onaller plus loin, et suggérer, comme nous l’avons fait lors des dernières Journées Recherche de la FNEGE, qu’il existe un« French Touch » de la recherche française, et par extension francophone, dans ce domaine ? Le contenu de ce numéro,s’ajoutant à celui dupremier, ainsi que la lecture de certains travaux récents1nous incite à pencher pour l’affirmative, etc’est l’objet de cet éditorial d’en développer l’argumentation. Celle-ci s’articulera autour de l’idée principale que si desméthodologies de type qualitatif retiennent prioritairement l’attention des chercheurs français, c’est en grande partie enraison de préférences théoriques, dont il convient derappeler quelques uns des aspects les plus saillants. Mais celan’empêche pas un certain éclectisme au niveau des moyens d’accès au réel, dont les articles retenus ici nous fournissentde bonnes illustrations. Il nous restera à souhaiter une plus grande diversité d’approches dans les travaux à venir, quipeuvent désormais emprunter sans crainte les voies moyennes empirico-déductives et quantitativeschères à noscollègues anglo-saxons.1. Les apports théoriques des chercheurs français en Entrepreneuriat : un essai de comparaison avec le référentiel anglo-saxonNous ne nous permettrons pas ici de sous-estimer l’importance des débats théoriques aux Etats-Unis, où la question dela singularité de l’entrepreneuriat comme champ d’études ne se pose guère plus, en raison de l’ancienneté des...
tracking img