Veolia

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1795 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 septembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Diagnostic Interne

On va analyser le diagnostic interne selon 3 bulles distinctes:
* Ppositionnement sur le marché, notorieté et image
* Fonctions globales
* Fonctions Marketing

I-Positionnement sur le marché, notoriété et image
* Historique

La Compagnie générale des eaux a été créée en 1853 à Lyon : c'est par décret impérial de Napoléon III, le 14 décembre 1853, que laville de Lyon s'engage à acheter de l'eau (10 000 m³) à des conditions fixées par avance (17 francs le m³), non révisables sur 20 ans. C'est la première fois au monde qu'une concession d'eau était faite.
En 1980, l'entreprise diversifie ses opérations dans le traitement des eaux, l'énergie, les transports, la propreté, l'immobilier et la construction.

En 1998, l'entreprise est renommée Vivendi.En juillet 2000, l'entreprise est scindée en deux groupes, Vivendi Universal et Vivendi Environnement. Le 20 juillet, Vivendi Environnement est introduite en Bourse à Paris.
En 2003, Vivendi Environnement devient Veolia Environnement.
Le choix de cette dénomination était de mobiliser un maximum d'énérgie interne.
Tous les services ont été mobilisés pour mener à bien cette mission.
Biensureil y'avait des contraintes qui se sont imposées comme:
-La conservation du sigle VE puisqu'il étéait connu assez largement dans le monde entier,
-Le mot Environnement devait etre gardé parcequ'il exprimait l'engagement de l'entreprise.

Veolia est présente sur 4 secteurs: l'Eau, la Propreté, les Services Energitique et le Transport.
* Normes
Qualité de l'air et trafic routier, quellesnormes pour quels bénéfices ?
Les études épidémiologiques mettant en relation la mortalité, la morbidité et les niveaux de pollution atmosphérique permettent d'étudier des relations dose-effet. Celles-ci peuvent servir à estimer les risques, mais aussi les bénéfices des actions de prévention.
Le renforcement des normes européennes
Le gain pour la santé
L'apport de l'épidémiologie
On disposedésormais de fonctions mathématiques reliant une concentration unitaire de polluant dans l'air des villes à une augmentation de la mortalité (à court terme et à long terme et postnéonatale respiratoire) ou de la morbidité (crise d'asthme, bronchite, bronchopneumopathie, admission hospitalière respiratoire ou cardio-vasculaire). Les émissions des véhicules routiers, notamment les particules fines etultrafines et les oxydes d'azote, contribuent significativement à ces effets. On peut ainsi estimer que sur les 32 000 décès attribuables à la pollution de l'air par les PM10 en France (6 % de la mortalité totale), plus de la moitié, soit environ 17 000 décès, étaient dus aux émissions du trafic routier.
Le renforcement des normes européennes
Ces résultats ont contribué à un renforcement des normeseuropéennes limitant les émissions des véhicules. Les normes EURO IV et V ont divisé par 10 les émissions de particules pour les véhicules Diesels neufs et par 2,5 celles des oxydes d'azote (NOx) pour tous les véhicules neufs. Si ces normes impliquent des contraintes technologiques et des coûts économiques supplémentaires, il est important de pouvoir leur associer des bénéfices pour la santé.L'ADEME a mené une étude en France visant à évaluer ces bénéfices. La prise en compte des effets de la pollution atmosphérique chez l'enfant via les données épidémiologiques et la détermination géolocalisée de la part de pollution atmosphérique attribuable au trafic routier sont les points forts de cette étude.
Le gain pour la santé
Celle-ci montre, par différences entre la situation en 2000 etcelle en 2010, que les normes EURO IV et V produiront une diminution des impacts sanitaires attribuables au trafic routier variant selon les effets considérés de - 20 % (mortalité respiratoire postnéonatale) à - 50 % (mortalité cardio-vasculaire à court terme). Convertis en unité monétaire via les concepts d'années de vie perdues et de consentement à payer pour éviter un risque donné, ces bénéfi...
tracking img