Verlaine et watteau

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (478 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Biographies
Paul Marie Verlaine :

C'est un poète français, né à Metz le 30 mars 1844 et mort à Paris le 8 janvier 1896.
Verlaine obtient son baccalauréat en 1864, s’inscrit en droit, mais c’estla poésie qui l’attire. Verlaine renonce à ses études et travaille de prime abord pour une compagnie d’assurances et ensuite comme expéditionnaire à l’Hôtel de Ville de Paris.
À l’âge de vingt-deuxans, il publie à compte d’auteur les Poèmes saturniens (1866) et, en 1869, Fêtes galantes.
Il fréquente les cafés et salons littéraires parisiens.
En 1870, il épouse Mathilde Mauté, à laquelle ilvient de dédicacer La Bonne Chanson.
Le siège de Paris, les troubles de la Commune et la rencontre de Rimbaud en 1871, bouleversent sa vie : les deux poètes vivent une relation passionnée et partenten Angleterre et en Belgique. En juillet 1873, Verlaine tire sur son ami et est emprisonné en Belgique.
En 1877, il quitte l’Angleterre pour enseigner à Rethel.
En 1883, il publie dans la revueLutèce la première série des « poètes maudits » qui contribue à le faire connaître.
À partir de 1887, la célébrité de Verlaine est incontestable mais il mène une vie de débauche (alcool, etc.) et séjournerégulièrement à l’hôpital.
En 1894, il est couronné « Prince des Poètes ».

Jean Antoine Watteau (ou Wateau):

Il est né à Valenciennes le 10 octobre 1684 et mort à Nogent-sur-Marne le 18juillet 1721, c' est un peintre français.
Il est un des premiers représentants du mouvement rococo. Inspiré par la commedia dell'Arte, il aime à représenter le théâtre dans ses tableaux, que ce soit àtravers les rideaux lourds ou les thèmes.
Issu d'une famille modeste et nombreuse, Watteau est placé très jeune en apprentissage chez un peintre local travaillant pour des décors de théâtre.
En 1702,il débarque à Paris où il s'emploie, avec d'autres apprentis, à copier des tableaux hollandais et des scènes religieuses.
Sa rencontre en 1704 avec Claude Gillot, peintre, dessinateur, graveur et...
tracking img