Verlaine

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (746 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
1. « De la musique avant toute chose » écrit Verlaine dans son « art poétique ». Cette expression peut-elle suffire à définir la poésie ?2. Peut-on dire que Verlaine est exclusivement lyrique ?3.Elle est à la fois Musique, Statuaire, Peinture, Eloquence; elle doit charmer l'oreille, enchanter l'esprit, représenter les sons, imiter les couleurs, rendre les objets visibles, et exciter en nous lesmouvements qu'il lui plaît d'y produire; aussi est-elle le seul art complet, nécessaire, et qui contienne tous les autres. En vous appuyant sur des références précises aux recueils de Verlaine (ainsiqu'à d'autres poésies qui vous sont connues, vous vous demanderez dans quelle mesure cette définition de la poésie, formulée par le poète parnassien Théodore de Banville, s'applique à l'art poétique.Quel choix de question?
La poésie de Verlaine est là pour nous suggérer la nuance des couleurs et nous évoquer des émotions. Toutefois sa poésie n’exprime pas son intérieur profond mais suscite lasensibilité des émotions perçues.
Le poète fourni un travail personnel sur les rythmes et les sonorités à travers ses œuvres il renouvelle la tradition poétique . La mélodie des mots prime avantleurs sens, La beauté de sa poésie suffit à elle même. Les mots vibrent sous sa plume.

Les titres, tant des recueils que des poèmes créés par Verlaine indiquent clairement son idée. En effet, dansl’œuvre « Romance sans parole » il montre sa volonté de créer une poésie qui se prête essentiellement à l’écoute des sons plutôt qu’à leur signification . Par conséquence les mots vont franchir labarrière de leur première fonction, celle de leur signification et ceci grâce au jeu des sonorités.
Exemple à donner

De plus l’écrivain associe l’effet de résonnance des mots avec leur force d’évocation.En effet, lorsque Verlaine écrit : « ô triste, triste était mon âme 
A cause, à cause d’une femme » (Ariette oubliées, VII), les répétions soulignent son état d’âme habité par un sentiment de...
tracking img