Veronika decide d emourir fiche de lecture

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1380 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Paulo Coelho - Véronika décide de mourir (Veronika decide morrer)
Ça fait un moment que je dois créer un rubrique littérature juste pour parler de ce bouquin et donc bah voilà... c'est fait...

presentation d loeuvre :

Publié dix ans après L'alchimiste, Véronika décide de mourir est le onzième livre de l'écrivain brésilien Paulo Coelho. S'inspirant de son vécu (il a été interné trois fois)pour décrire les institutions psychiatriques, Paulo Coelho nous plonge avec cette œuvre dans l'univers de la folie et nous amène à réfléchir à la fois sur ce thème mais aussi sur le sens de la vie.

Petit résumé (je n'avais pas fait ça depuis ma dernière fiche de lecture au collège xD donc ça vaut ce que ça vaut [cf. ce que je dirai sur le sujet quand je présenterai la catégorie Littérature){ici}]) {Attention au spoil pour ceux qui comptent lire le livre, je sais que ça peut en déranger certains} :

Véronika, jeune Slovène de 24 ans, a tout pour être heureuse. Elle est jeune, jolie, aimée par sa famille et ses amies et a un boulot qui ne lui déplait pas. Mais Véronika s'ennuit dans cette vie monotone et le 21 Novembre 1997 elle choisit de mourir. Ce n'est même pas parce que sa vie larend malheureuse, c'est juste qu'elle ne trouve aucun sens à lui donner et qu'elle est curieuse de la mort. Elle s'empare alors des quatre boîtes de somnifères qu'elle avait soigneusement rassemblées et elle avale le tout.
Mais Véronika ne mourut pas... Et elle se réveilla à l'hôpital psychiatrique de Villete au milieu des fous (vrais ou faux).
Sauvée ? Non... car Véronika apprend que suite àsa tentative de suicide, son cœur va très mal et qu'il ne lui reste plus qu'une semaine maximum à vivre. Mais Véronika ne veut pas mourir...

Qu'est-ce qui me fait tant apprécier ce livre ?

Déjà, c'est un bouquin court (moins de 300 pages) bien écrit (forcément c'est de Paulo Coelho avec une histoire bien construite (même si la trame a du mal à se mettre en place) et intéressant et qui donc selit rapidement et plutôt facilement.

Ensuite, on retrouve là-dedans l'aspect philosophique commun à beaucoup d'œuvres de Coelho avec de profondes réflexions sur la spiritualité. À ce titre Véronika décide de mourir n'est sans doute pas le bouquin que je recommenderai à quelqu'un qui veut simplement se distraire en se reposant sur la plage pendant les vacances. Non, c'est plutôt un bouquin quiest sensé faire réfléchir un minimum. Réfléchir sur qui l'on est, sur ce que l'on désire dans la vie, la manière de l'entreprendre... Réfléchir sur la notion de folie (et de normalité), sur la vie (et la mort), ...
Alors certes le côté moralisateur de Coelho peut parfois être un peu lourd et, évidemment, tout n'est traité qu'en surface. En clair (façon de parler), il n'y a pas forcément grandchose de très innovateur au niveau des thématiques développées et il ne faut pas forcément s'attendre à trouver beaucoup de réponses. Des questions surtout, beaucoup de questions (et de jolies citations du style "Nous sommes tous fous d'une façon ou d'une autre."). Faire réfléchir quoi... C'est ça que j'ai aimé et je n'aurais d'ailleurs peut-être pas apprécié une œuvre (sur le même thème) plusapprofondie. C'est relativement simple mais ça amène à une vraie réflexion personnelle si on arrive à être touché par le texte (ce qui fut mon cas).

Ce qui m'a le plus marqué pour ma part, sans grande surprise, c'est la description de la folie qui est faite dans ce livre. J'ai ainsi toujours répété à droite à gauche que la normalité n'existait pas ou du moins qu'elle était propre à chacun et quel'on définissait forcément inconsciemment la normalité par rapport à ce que l'on était ou ce que l'on voyait autour de nous. Dans Véronika il est dit (très justement) ceci : "La normalité n'est qu'une question de consensus. Autrement dit, si la plupart des gens pensent qu'une chose est juste, elle devient juste." et l'exemple de la cravate (faut lire le livre un peu aussi, c'est ça le but de...
tracking img