Vers la fin de l'open space?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 20 (4926 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
[pic]

Vers la fin de l’Open-Space ?

Article de recherche présenté par :

Ralamboson Tsiory Harivelo

M2 Gestion d’Entreprise et Affaires Internationales

Université de Paris 1 – Panthéon Sorbonne

2010-2011

Plan

Introduction

I. Evolutiondes conditions de travail au XXème siècle

II. La naissance de l’open space

III. Les précurseurs et développement, naissance d’un modèle

IV. La relation au travail

V. Les initiatives de managers

VI. Méthodologie de recherche

VII. Résultats

VIII. La création d’un marché autour de l’open-space

Conclusion

Bibliographie

Annexes

IntroductionToute organisation est dans un premier temps, un ensemble d’individu, travaillant ensemble, afin d’assurer à l’organisation, l’atteinte de ses objectifs, et également, assurer la pérennité de son activité. Ainsi, toute entreprise correspond premièrement aux hommes qui la composent, et la fait vivre, lui donne une âme. Les ressources humaines prennent donc de ce fait, une part prépondérante danstoute vision d’un dirigeant d’entreprise.

Cependant, qui dit hommes, dit conflit, et l’organisation peut être perçue dans ce cas là, comme une coalition politique, avec ses alliances (souvent fragile), ses compromis, et ses coups bas. Afin de maintenir cette coalition, et assurer une certaine harmonie sociale, l’instauration d’une culture d’entreprise peut s’avère être nécessaire, cette dernièrepermettant de fédérer les employés, et de canaliser leurs forces vers l’atteinte d’un but commun. La volonté individuelle se mû en une volonté collective, force de changement.

Matérialisée par les mythes, les habitudes, la création d’un jargon, cette culture peut également se manifester de manière concrète, par la mise en place de conditions de travail particulières, tant immatérielles quematérielles, par exemple l’aménagement de l’espace de travail, notamment des bureaux.

Conscient de l’importance de la culture de l’entreprise sur les performances des salariés, et sur leur bien-être au travail, cet article de recherche se veut être une analyse d’une culture particulière : l’open-space, dont le succès ne se dément pas de par le monde.

Nous essayerons entre autre de répondre àla question suivante : quel avenir pour l’open-space ?

I. Evolution des conditions de travail au 20ème siècle

L’histoire économique, notamment l’histoire de l’organisation des entreprises, est jalonnée par l’apparition de doctrine, qui en leur temps, ont chamboulé les dites organisations. On retiendra notamment, le Fordisme, et le Taylorisme.

Adaptés à la production de masse,correspondant au contexte économique de l’époque (économie fortement demandeuse), ces deux doctrines reposaient sur des entreprises familiales, où le dirigeant était à la fois le propriétaire. L’aménagement des espaces de travail ne concernait donc que les usines, avec la mise en place des chaînes de production.

Au sortir de la seconde guerre mondiale, le marché subit une mutation profonde,notamment au niveau de la concurrence (apparition des produits des nouveaux pays du Sud, nouvellement industrialisés), prémices à la période faste des trente glorieuses. La croissance est forte, la concurrence est forte, le marché est devenu offreur.

La production de masse a ainsi laissé la place à une consommation beaucoup plus subtile, où le consommateur a finalement le choix entre différentsproduits. La fameuse maxime de Henry Ford, « chaque client a le droit de choisir la couleur de sa voiture, à condition qu’elle soit noire », au sujet de la Ford T, a perdu tout son sens.

Vu ces changements radicaux, les organisations ont dû s’adapter, comme le prouve les travaux de Fayol et de Chandler. Une nouvelle catégorie de travailleur, spécialisés dans la coordination des différentes...
tracking img