Versaille & louis xiv

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 26 (6357 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
[pic]
II - HISTORIQUE DU CHATEAU

Au départ ce n’est qu’un modeste château construit par Louis XIII pour la chasse. Il sera transformé et agrandi par son fils Louis XIV qui y installa la Cour et le gouvernement de la France en 1682.

Le château de Versailles est essentiellement l'oeuvre d'un jeune roi volontaire, Louis XIV, qui décide, lors de son accession au trône, que la France doitdevenir le flambeau de l'Europe.

Le projet Versailles naît progressivement dans l'esprit du roi. A l'origine, Louis XIV désire un endroit où s'abriter lors de ses parties de chasse et où il pourra donner des fêtes plus facilement qu'au Louvre, résidence de la famille royale. Cependant, lorsque Nicolas Fouquet, son surintendant des finances, l'invite au château de Vaux le Vicomte, les événements sebousculent. L'architecture du bâtiment évoque la grandeur et l'opulence. Le roi est admiratif du théâtre de Molière et des jeux d'eau, mais très soupçonneux à l'égard de l'immense fortune de son ministre qu'il finira par faire arrêter en 1664. Jaloux de ce faste qu'il n'a jamais pu déployer avec autant d'harmonie, il décide de créer une demeure qui glorifiera sa personne et la puissance de laFrance.

En 1669, il arrête son choix sur le petit pavillon de chasse de son père à Versailles, où il a déjà organisé quelques fêtes et entamé des travaux de rénovation. Commence alors une épopée qui durera plus d'un demi-siècle : l'élévation du château de Versailles

.

a) Les personnes à l’origine du Château

Pour ce chantier royal, Louis XIV fait appel au trio responsable de la réussite deVaux le Vicomte :

Louis Le Vau, l'architecte,

André Le Nôtre, créateur des jardins,

Charles Le Brun, maître d'oeuvre de la décoration intérieure

Louis Le Vau : Premier architecte du Roi (1612-1670)

Louis Le Vau travaille à la cour de Louis XIV.

En 1655, il est nommé premier architecte, conseiller et secrétaire du roi. Après la conception de Vaux le Vicomte, il est appelé àVersailles en vue d'établir les premiers plans de transformation du pavillon de chasse de Louis XIII. Il est le seul à ne pas proposer la destruction du pavillon à laquelle s'opposait Louis XIV par souci de piété filiale.
Le Vau enveloppe donc l'ancien bâtiment dans un grand palais en forme de U. Côté jardin, la façade se présente flanquée de deux larges pavillons où les fenêtres de l'étage noblefont saillie dans un encadrement de colonnes. L'édifice comporte trois étages, une balustrade cache habilement le toit et une terrasse recouvre le rez-de chaussée.
Le Vau associe son goût de la polychromie (les ailes des communs) et des courbes (rampes d'entrée semi-circulaires), la richesse de la décoration (cour de marbre) pour développer une architecture d'apparat et de décor qui rompt avec lestyle sobre de ses précédentes productions.
Louis Le Vau se distingue également par son habileté à développer des plans rationnels, pratiques, conçus dans un objectif de confort. Il emploie pour l'aménagement du nouveau château un système de cours intérieures et apporte un soin tout particulier à la distribution des appartements du roi.
A Versailles, Le Vau érige aussi la première orangerie et laMénagerie dans le parc. Il entame la réalisation de l’escalier des Ambassadeurs − fabuleux escalier d’honneur du grand appartement du roi − et les décors des appartements royaux. Tous seront achevés par François d’Orbay (1634-1697), principal collaborateur et bref successeur de Le Vau, avant l’arrivée d’ Hardouin-Mansart en 1675
ANDRÉ LE NÔTRE (1613-1700)
Il fut le premier grand architecte dujardin dit "à la française". La conception des jardins réguliers, pratiqués depuis les années 1630 atteint son apogée avec Le Nôtre créateur du Parc de Vaux le Vicomte : un système ouvert de chemins axiaux dont le dessein est de rendre l'espace infini, divisé géométriquement par des parterres de fleurs et de haies basses, des grands bassins d'eaux, des canaux, des fontaines.
Le jardin à la...
tracking img