Versailles

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1481 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 décembre 2012
Lire le document complet
Aperçu du document
En septembre 1623, le roi réunit l’argent nécessaire à la construction d'un pavillon de chasse construit par Nicolas Huaut[10], dont il prend possession le 9 mars 1624. Ce lieu, nommé le Val-de-Galie, est situé au sommet du plateau de Versailles, sur le chemin allant de Versailles à Trianon[10]. S'y dressait un moulin à vent et la maison du meunier[11], rachetés le 23 mars 1624 par le roi afin deles démolir[10].

En 1623, Louis XIII, fait construire à la place de l'ancien moulin et au sommet d’une butte cernée par des marais[12], un modeste pavillon de chasse en brique et pierre[13], le roi atteint d’agoraphobie étant pris d'un besoin de retraite spirituelle[14]. Le bâtiment consiste alors en un simple corps de logis s'élevant sur trois niveaux à sept travées auquel s'ajoutent deuxailes en retour, légèrement plus basses et également en sept travées[15]. L'ensemble est entouré de fossés. L'avant de la cour est fermé par un mur percé d'une porte cochère[16]. Louis XIII participe personnellement à l'élaboration du plan de ce premier édifice[17].

S’il constitue son rendez-vous de chasse favori, il ne forme pourtant qu’une construction rustique et purement utilitaire[12]. Ladisposition bastionnée de terre et les fossés qui l’entourent, rappellent encore certaines constructions féodales[18].

Louis XIII fit bâtir cette nouvelle habitation sur un terrain qu’il achète à Jean de Soisy, dont la famille en est propriétaire depuis le XIVe siècle[19]. Dans sa petite demeure, Louis XIII reçoit de temps à autre sa mère Marie de Médicis et son épouse Anne d’Autriche[12]. Ellesne font qu’y passer sans jamais y coucher, le château de Louis XIII ne comporte pas d'appartement pour les femmes[20].

L’appartement du roi comprend une petite galerie où était accroché un tableau représentant le siège de La Rochelle, puis viennent quatre pièces dont les murs sont couverts de tapisseries[12]. La salon du roi occupe le centre de l’édifice, emplacement qui correspond aujourd'huiavec celui du lit de Louis XIV[21].

Le 11 novembre 1630, le cardinal de Richelieu se rend secrètement à Versailles dans le but de regagner la confiance du roi en dépit des pressions exercées sur ce dernier par la reine-mère et le parti dévot[22]. Cet évènement sera connu, plus tard, sous le nom de Journée des dupes. Richelieu resta Premier ministre et la reine-Mère fut exilée.

Ce château estsurnommé à cause de sa petite taille « le chétif château », ou « le chestif chasteau » en Ancien français, par le maréchal de Bassompierre[12]. Saint-Simon l'appelle aussi « le château de cartes », à cause de ses couleurs (les briques rouges, le toit d'ardoises noires et la pierre blanche) qui rappellent celles d'un jeu de cartes pour souligner ainsi la modestie de la construction de Louis XIIIpar rapport à celle de son fils[23].

[modifier] Le second châteauLe 8 avril 1632, Louis XIII rachète le domaine de Versailles à Jean-François de Gondi, archevêque de Paris[note 2].

Le 26 mai 1636 débutèrent des travaux d’agrandissement qui sont dirigés par l’ingénieur-architecte Philibert Le Roy[24]. Le nouveau château reçut sa première décoration florale ; les jardins sont agencés « à lafrançaise » par Boyceau et Menours[25], décorés d’arabesques et d’entrelacs.

En 1643, sentant sa mort approcher, Louis XIII déclare : « Si Dieu me rend la santé, disait-il à son confesseur, le jésuite Jacques Dinet, j'arrêterai le cours du libertinage, j'abolirai les duels, je réprimerai l'injustice, je communierai tous les huit jours, et sitôt que je verrai mon dauphin en état de monter à cheval eten âge de majorité, je le mettrai en ma place et je me retirerai à Versailles avec quatre de vos Pères, pour m'entretenir avec eux des choses divines et pour ne plus penser de tout qu'aux affaires de mon âme et de mon salut[26] ».

Le 14 mai, il meurt laissant le royaume à son fils Louis XIV, âgé de quatre ans et trop jeune pour gouverner. Sous la régence d’Anne d'Autriche, Versailles cesse...
tracking img