Verte

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1568 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Verte, Marie Desplechin

Cet écrivain a fait des études de Lettres puis est devenue journaliste avant de se consacrer à l’écriture de romans et de nouvelles pour adultes et enfants.

Il s’agit ici de l’histoire de Verte, une sorcière de 11 ans qui refuse sa situation car elle ne veut pas ressembler à sa mère, mais préfère être une petite fille normale qui plus tard pourra se marier. Samère, Ursule, va donc la confier à sa grand-mère Anastabotte, une fois par semaine, pour que celle-ci lui donne des cours de sorcellerie.
Verte utilisera alors la sorcellerie pour retrouver son père qu’elle n’a pas connu. En effet, Ursule l’a quitté et a fait en sorte qu’il ne les retrouve pas car elle voulait élever seule sa fille.
Verte retrouvera son père grâce à la sorcellerie et à l’aide de sonami Soufi à qui elle confiera son secret : dans sa famille les femmes sont sorcières de mère en fille.

J’ai choisi ce livre pour sa particularité narrative, puisque le procédé utilisé par l’écrivain est la narration polyphonique. De plus il aborde avec humour de nombreux thèmes, tout d’abord le thème des sorcières qui sont ici représentées différemment des contes, ainsi que la relationmère-fille, mais encore le passage de l’enfance à l’adolescence, la monoparentalité et la différence de culture.
De plus il peut paraitre attractif pour les élèves car les personnages de Verte et de Soufi ont à peu près le même âge qu’eux, c’est-à-dire 11 ans ce qui permet donc une identification aux personnages.

A présent, je vais lire l’extrait de l’œuvre que j’ai choisi pour les raisons suivantes: Il permet de mettre en évidence le fait que les sorcières sont intégrées à la société comme tout le monde, il souligne également la relation difficile entre Ursule et sa Verte, ainsi que les changements de comportements de Verte liés au le passage de l’enfance à l’adolescence.
Ce texte est extrait du premier chapitre du livre et la narration est réalisée par la voix d’Ursule. Après avoirexpliqué que les pouvoirs de sorcières sont transmis de mère en fille, elle est donc impatiente de les voir se déclarer chez Verte.

LECTURE (p12 à 14).

Je vais à présent procéder à l’analyse littéraire en étudiant tout d’abord la polyphonie narrative qui la caractérise, puis les différents thèmes abordés par Marie Desplechin, avant de proposer des pistes pédagogiques .

I. Analyse littéraire.1. La polyphonie narrative.
Le roman est écrit en cinq parties signalées par un titre, ici « Ce qu’en disait Ursule (la voix d’une mère) », chaque partie représentant une voix différente. Quatre personnages apportent des informations sur l’histoire, Ursule, la mère de Verte intervient en première ainsi qu’en dernière voix, elle ouvre donc le récit et le clos comme pour tirer une conclusion desévènements qui ont eu lieu. Anastabotte, la grand-mère de Verte intervient en deuxième, Verte intervient en troisième et Soufi, son ami d’école intervient en quatrième voix. Leur voix se nuancent, se complètent ou bien se différencient selon les points de vue de chacun.
Cela permet d’entrer dans la psychologie de chacun des personnages, de s’identifier puisque chaque témoignage est écrit à lapremière personne, et permet ainsi de donner une épaisseur narrative au récit.

Ce procédé peut apparaitre comme un critère de complexité, en effet, le lecteur est soumis à des retours en arrière lorsqu’il y a changement de voix. De plus, contrairement à l’album Une histoire à quatre voix d’Anthony Browne, les différentes voix ne comptent pas le même évènement, elles reprennent le récit des voixprécédentes qu’elles complètent. Ceci nécessitera donc un accompagnement des élèves par l’enseignant dans la lecture.

2. Les thèmes abordés.
a. Les sorcières.
Dans ce roman on observe une déconstruction du stéréotype de la sorcière. On peut percevoir dans l’extrait qu’elles vivent au milieu des gens normaux et qu’elles n’ont pas de traits physiques caractéristiques.
Dans ce roman, la...
tracking img