Vertu de l'oubli

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 14 (3389 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Y a-t-il une vertu de l’oubli ?
La vertu est une disposition qui porte vers le bien. La vertu se réfère à la morale, à ce qu’elle juge bon et convenable de faire, de penser, de dire. L’oubli est la perte du souvenir du latin oblinere qui signifie effacer et s’oppose à la mémoire qui contient les souvenirs qu’on a gardés. Etant donné que l’homme se construit à partir de ce qu’il vit, de ce qu’ila retenu, de ce qu’il sait, dans ce sens, l’oubli, qu’il soit volontaire ou pas, peut agir aussi sur la construction, le développement de la personnalité d’un individu. Est-il donc bon d’oublier certains passages de sa vie pour la réalisation de soi ou à trop vouloir oublier, ne risquons-nous pas de perdre notre identité ? Pour répondre à ces questions, dans un premier temps les avantages del’oubli seront mis en avant mais dans un second temps, les dangers de l’oubli nous pousseront à relativiser nos propos mais dans une dernière partie, nous verrons qu’une grande vertu de l’oubli est de nous permettre de pouvoir réapprendre.

L’oubli n’est pas forcément le contraire de la mémoire. Ce n’est plus à vrai dire la perte de souvenir mais la sélection du souvenir, surtout des souvenirsagréables. Il y a donc dans ce cas l’oubli par refoulement qui nous empêche tout rappel que ce soit de manière temporaire ou définitive à propos de tous les incidents qui nous semblent sombres. L’oubli est alors sélectif : « La mémoire n’est pas une hotte, il ne s’agit pas de la bourrer ou de la remplir mais de faire le triage de ce qu’on y met » (L. Dugas). L’oubli évacue ce qui dérange pour ne garderque l’agréable. Il y a une sorte de garde à vue dans notre psychisme à chaque fois qu’un événement veut s’installer dans notre mémoire. S’il est totalement inutile et risque d’encombrer la mémoire, il est « volontairement oublié » par notre esprit. S’il est agréable, il peut être conservé mais si c’est le critère « dérangeant » qui est examiné, il y a plusieurs cas. La morale et le moi peuventrefouler les évènements indésirables dans notre inconscient. Sinon dans le cas contraire, en voulant à tout prix oublier mais en vain, je n’arrive pas à faire disparaître ma culpabilité, impossible de s’en débarrasser alors je risque de développer des maladies mentales telles que les névroses ou faire des dépressions à cause de cet état de culpabilité, de profonde nostalgie dans lequel je suis plongé.Exemple du roi David après son adultère avec Bath-Schéba (raconté dans 1 Samuel 11) et les conséquences qui suivent (Psaumes 32 :3,4) L’oubli est donc important et vertueux car il nous aide à quelque part vivre en bonne santé en chassant tout ce qui pourrait nous perturber psychologiquement, mentalement.
En premier lieu, l’oubli est insupportable car on attend impatiemment de notre mémoirequ’elle nous donne ce mot, cette expression ou ce renseignement qu’on cherche. Mais il faut croire que cet effacement de certaines informations est plus que salutaire pour l’homme. Au cours de notre existence, nous recueillons des milliers d’informations et notre mémoire stocke celles que nous sommes régulièrement conduits à utiliser. En les utilisant fréquemment, elle peut nous les restituer facilement.Selon toutes les études faites sur le sujet, la mémoire à court terme retient l’information seulement quelques heures. Pour qu’elle s’inscrive dans le long terme il faut donc cette utilisation périodique et nécessaire. En ne l’utilisant pas, l’information ne rejoint plus notre champ de conscience si nous la sollicitons un de ces jours. Et c’est là notre bonheur. Imaginons un seul moment notreétat si on pouvait retenir toutes les informations que nous recevons. On serait complètement surchargés d’informations inutiles. Notre tête serait à la limite de l’implosion à cause du bouillonnement de la multitude de renseignements qu’on aurait. Exemple des gens qui retiennent tous ce qu’ils voient : les hypermnésiques. L’effacement des informations est donc pure bénédiction de la nature,...
tracking img