Vessie et decision

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (287 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Source : Http://www.lepoint.fr/recherche/recherche.php?X=50&C=163&KEYWORDS=vessie&x=0&y=0

Une vessie pleine pour de meilleures décisions

Mieux vaut prendre sesdécisions la vessie pleine. Une telle affirmation peut paraître fantaisiste, pourtant il n'en est rien... C'est la conclusion très sérieuse à laquelle sont parvenus deschercheurs en psychologie de l'université de Twente aux Pays-Bas.
Dans le cadre de cette étude publiée dans la revue Psychological Science, les scientifiques ont demandé à ungroupe de volontaires de boire cinq grands verres d'eau, tandis qu'un autre se contentait d'en absorber quelques gorgées. Quarante minutes plus tard, soit le temps moyenestimé pour que le liquide atteigne la vessie, ces personnes ont été confrontées à un choix de ce type : recevoir 16 euros dès le lendemain ou attendre 35 jours pour obtenirle double de cette somme. Résultat : les cobayes à la vessie pleine ont mieux résisté à la tentation d'un bénéfice moindre mais immédiat et ont choisi l'option la plusintéressante à long terme.
Selon le docteur Mirjam Tuk qui a dirigé l'étude, cette étrange corrélation trouve son explication dans le fonctionnement même du cerveau humain.D'une part, le contrôle de la vessie se ferait dans la même partie de l'organe que celle qui active les notions de désir et de récompense. D'autre part, les mécanismesd'auto-contrôle du cerveau fonctionneraient dans tous les domaines de l'activité indifféremment et simultanément.
Ainsi, exercer un contrôle pour retenir une envie pressantepermettrait, du même coup, de contrôler ses pulsions et donc de prendre de meilleures décisions, plus réfléchies, plus rationnelles. Décideurs, à vos bouteilles d'eau !
tracking img