Vfffffgg fd

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (351 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
En banlieu Les homo représenteraient 5 à 10% de la population française selon le maqazine gay "tétu". Il restent une minorité mais sont cependant bien présents. Alors etre homo est ce facile? Lesbanlieux régresse t-elle la vision de ces homos dans la société? L'acceptation de l'entourage est-elle une barrière?
x etre homo se révèle plus dur encore que partout ailleurs. D'après l'association"sos homophobie" en 2005 , 46% des témoignages d'agréssion physique reçu vénaient de la banlieux. l'homoséxualité est très mal perçu loin des cliché de l'homme fort de la cité. Dans cettesociété le virilisme domine les échanges.On joue au foot, au basket,.. pas de place pour les sports féminin comme la danse ou l'intellectuel. La minorité se retrouve alors obligé de se cacher ou même demener une double vie . Des homos vivent alors entre leur vie assumer en dehors de la cité et à l'intérieur. Ils participent même parfois à des actes homophobe pour préserever leur secret. Ce genrede microsociété régrèsse la vision des homos et complique leur vie.
En dehors même de la société l'entourage lui aussi joue un rôle déterminant dans la vie d'un homo. La diffuculté de faire soncoming out c'est que chaque personne réagit différément. Certaine personne ne l'accepetent pas, d'autre automatiquement et d'autre encore avec une grande péridode de réflexion. Les homos vivent dansla peur de perdre leur entourage et de les décevoir. Les homosexuels sont accablés de stéréotypes, c'est une des raisons pour laquels certaines personnes les vivent mal. Ils pensent que leur fille,leur fils ou leur ami(e) va porter des vêtement moulant, avoir des mimiques et s'éxprimer comme un "tapette". Mais il n'y a pasd une seul homosexualité, et chacun la vie différemment.l'asscocisation ".." révelait des témoignages de cet entourage "J'ai du tuer le fils que j'avais dans la tête pour en accepter un autre. J'avais bâti un scénario de vie.. Mais il faut faire le deuil du fils...
tracking img