Victor hugo et l'afrique en mai 1879

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (306 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 31 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Victor Hugo et l’Afrique en mai 1879
“ Le moment est venu de faire remarquer à l’Europe qu’elle a à coté d’elle l’Afrique. Le moment est venu
de dire à l’Espagne,à la France, qu’elles sont toujours là, que leur mission est modifiée sans se transformer,
qu’elles ont toujours la même situation responsable et souveraine au bordde la Méditerranée, et que, si on
leur ajoute un cinquième peuple, celui qui a été entrevu par Virgile et qui s’est montré digne de ce grand
regard, l’Angleterre, ona à peu près tout l’effort de l’antique genre humain vers le travail, qui est le progrès,
et vers l’unité, qui est la vie.
La Méditerranée est un lac decivilisation ; ce n’est certes pas pour rien que la Méditerranée a sur l’un
de ses bords le vieil univers et sur l’autre l’univers ignoré, c’est-à-dire d’un côté toute lacivilisation
et de l’autre toute la barbarie. Le moment est venu de dire à ce groupe illustres de nations : Unissezvous
! allez au Sud ! Il est là, devant vous, ce blocde sable et de cendre, ce monceau inerte et passif
qui depuis six mille ans fait obstacle à la marche universelle.
Réponse 1
Réponse 2
92 Séquence 3-HG11
Dieuoffre l’Afrique à l’Europe. Prenez-là. Prenez-la, non pour le canon, mais pour la charrue ; non pour
le sabre, mais pour le commerce ; non pour la bataille, mais pourl’industrie ; non pour la conquête,
mais pour la fraternité. Versez votre trop-plein dans cette Afrique, et du même coup résolvez vos
questions sociales, changezvos prolétaires en propriétaires. Allez, faites ! faites des routes, faites des
ports, faites des villes ; croissez, cultivez, colonisez, multipliez.
Victor Hugo
tracking img