Victor hugo

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (772 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction 

Victor Hugo (26 février 1802 - 22 mai 1885), l’un des plus grand poète et écrivain français de tous les temps, chef de file du mouvement romantique, est l’auteur de nombreux chefsd’œuvres : Les Misérables, Les Châtiments, ou encore Les Contemplations, d’où est extrait le poème « On vit, on meurt ». Le recueil Les Contemplations, est construit en deux parties, séparées par une date,le 4 septembre 1843, jour de la mort accidentelle de sa fille Léopoldine.
Il écrit ce poème le jour de l’enterrement de Claire Pradier, morte de maladie à l’âge de vingt ans, fille de sa maitresseJuliette Drouet. Il a été bouleversé par la mort de cette jeune fille qu’il considérait comme son propre enfant. La première partie, « Autrefois », est consacrée aux poèmes du bonheur, la seconde, d’oùest tiré « On vit, on meurt », est une méditation sur le déroulement de la vie et de la destinée humaine. C’est un poème en vers qui présente la vie comme quelque chose de magnifique, qui noussurprend tout le temps. Le poème s’organise autour d’un double jeu de sensations. D’une part la beauté de la vie, largement développée dans les douze premiers vers, introduite par un passé simple « on vit »; d’autre part la mort qui nous surprend, développée à partir de « on arrive », vers 18. 

I- La force dynamique de la vie

Dans ce poème, « On vit, on meurt », Victor Hugo met en avant lessensations positives de la vie par un champ lexical du bonheur : « joyeusement », « charmant », « riant », « bonheur », « amour ». Il met aussi en avant les sensations fortes de la vie tel que le faitd’avoir une famille (l.9-10 « toute une famille vous embrasse »)
L’auteur veut nous faire savoir que la vie est un mouvement perpétuel et un changement permanent en nous indiquant que nos émotionspeuvent changer en moins de temps que l’on ne le pense et que par exemple même lorsque nous allons mal, une chose merveilleuse peut nous arriver et nous emplir de joie (l.18 « on est en deuil, on...
tracking img