Victor hugo

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (266 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Victor Hugo : Le travail des enfants
1) Evocation du travail des enfants
- jeunesse et fragilité des enfants
- durée du travail, aspect répétitif
- dureté du travail industriel2) Dénonciation de ses conséquences
- conséquences physiques : maladie, enlaidissement
- conséquences morales : solitude, tristesse, désarroi
- conséquences intellectuelles :abrutissement, déshumanisation
- conséquences sociales : asservissement, misère
3) Indignation de Victor Hugo contre l'exploitation des enfants
- incompatibilité des enfants et dutravail
- diabolisation du travail industriel
- mise en cause du progrès synonyme de profit
- revendication d'un travail épanouissant (par les adultes, le peuple)

il est immorald’utiliser les enfants, être naïfs et innocents, comme des outils. Ils ne devraient pas être victimes de la bêtise humaine, et ce n’est pas normal qu’on les place au rang d’esclavesdans les usines.

(Wikipedia)Réformiste, il souhaite changer la société. S'il justifie l'enrichissement, il dénonce violemment le système d'inégalité sociale. Il est contre lesriches qui capitalisent leurs gains sans les réinjecter dans la production. L'élite bourgeoise ne le lui pardonnera pas.
Les Mis est un romain historique et social. On peut en direautant des Misérables, qui paraît en 1862, en pleine période réaliste, mais qui lui emprunte peu de caractéristiques[68]. Ce succès populaire phénoménal embarrasse d'ailleurs lacritique car il louvoie constamment entre mélodrame populaire, tableau réaliste et essai didactique[69].
le roman est presque toujours au service du débat d'idées. Cette constante traverseles romans abolitionnistes de sa jeunesse, elle se poursuit, dans sa maturité, au travers de ses nombreuses digressions sur la misère matérielle et morale dans Les Misérables[73].
tracking img