Victor hugo

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (631 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le Romantisme
I – La situation du romantisme
Dans l’histoire : Dès le XIXème siècle, les changements politiques qui ont lieu en France suscitent un nouvel intérêt pour l’histoire et lapolitique.
La naissance du romantisme est en relation avec les guerres Napoléoniennes.
Ce mouvement se développe dans le sillage de la révolution de 1789 dont l’un des acquis a été laDéclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen.
La Révolution revendique la singularité et l’originalité de chaque personne.

Le romantisme est un courant artistique d'Europe occidentale apparu au coursdu XVIIIe siècle en Grande-Bretagne et en Allemagne, puis au XIXe siècle en France, en Italie et en Espagne. Il se développe en France sous la Restauration et la monarchie de Juillet.
Cetterévolution du romantisme a commencé en réalité vers 1750, et, n’a atteint sa fin que 100 ans plus tard.
Préparé au 18ème siècle, contenue et même refoulée pendant la révolution et l’empire, elle n’estarrivé a maturité que sous la restauration et son triomphe ne s’est affirmé vers 1830 qu’après de luttes ardentes et passionnées.
Les mouvements littéraires Les grands mouvements littéraires etculturels se succèdent dans le temps, selon des périodes que l'on peut dater: l'Humanisme au milieu du XVIe siècle (1530-1570) ; le Baroque vers 1570-1650 ; le Classicisme de 1650 à 1700 ; lesLumières de 1720 à 1770 ; le Romantisme de 1820 à 1850 (pour la France) ; le Réalisme et le Naturalisme de 1830 à 1890 ; le Surréalisme vers 1920-1940, à la suite du mouvement Dada né en 1916.
LeNaturalisme, qui prolonge le Réalisme dans les années 1870-1890, succède effectivement au romantisme : Zola conteste à Hugo le droit d'incarner le siècle après la fin du Romantisme. L'école naturaliste, vers1880, ne règne pas seule sur le monde des lettres: chaque époque, plusieurs sensibilités, plusieurs tendances coexistent.
En réalité, l’opposition entre classicisme et romantisme, entre souci...
tracking img