victor hugo

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 126 (31341 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 mars 2014
Lire le document complet
Aperçu du document







































Matthieu Ri


Internationalement reconnu, Maith ieu Ricard est l'ambassadeur le plus populaire du bouddhisme en France, notamment grâce à ses best-sellers Le Moine et le Philosophe et Plaidoyer pour le bon­heur. Interprète français du Dalaï- lama, il vit dans le monastère de Shéchèn, au Népal, où il se consacre à luvie monastique, à la préservation de h culture tibétaine et, au 7 ibet, à une trentaine de projets humanitaires.

































































L’ART DE LA MÉDITATION
NiL éditions
La Citadelle des neiges, NiL, 2005 Plaidoyer pour le bonheur; NiL, 2003 L’Infini dans la paume de la main, avec TrinhXuan Thuan, NiL, 2000 Le Moine et le Philosophe, avec Jean-François Revel, NiL, 1997
Chez d’autres éditeurs
Bhoutan, terre de sérénité,
La Martinière, 2008 Un voyage immobile,
La Martinière, 2007 Tibet, regards de compassion,
La Martinière, 2006 Himalaya bouddhiste,
La Martinière, 2002 Moines danseurs du Tibet,
Albin Michel, 1999
L’Esprit du Tibet,
Le Seuil, 1996
ÉCRITS ET TRADUCTIONSDU TIBÉTAIN
Dilgo Khyentsé Rinpotché,
Au cœur de la compassion,
Padmakara, 2008 Dilgo Khyentsé Rinpotché,
Les Cent Conseils,
Padmakara, 2003 Dilgo Khyentsé Rinpotché,
Shabkar, autobiographie d’un yogi tibétain, Albin Michel, 1998 Dilgo Khyentsé Rinpotché,
Le Trésor du cœur des êtres éveillés,
Le Seuil, coll. « Points Sagesse », 199
6Matthieu Ricard
L’ART DE LA MÉDITATION
Pourquoi méditer? sur quoi ? comment
NiL
Les dessins de la page 39 ont été exécutés par les élèves de l’école de Konchog Lhadrepa
© NiL éditions, Paris, 2008 ISBN 978-2-84111-395-8Avant-propos
« Nous devons être le changement que nous voulons voir dans le monde. »
Gandhi
Pourquoi ce petit traité de méditation ? Depuis quarante ans, j’ai eu la grande chance de vivre auprès de maîtres spirituels authentiquesqui ont inspiré ma vie et illuminé mon chemin. Leurs précieuses ins­tructions ont guidé mes efforts. Je ne suis pas un enseignant et reste plus que jamais un disciple. Mais il m’arrive fréquemment de rencontrer lors de mes voyages de par le monde des personnes qui me font part de leur désir d’apprendre à méditer ; j’essaie, autant que je peux, de les orienter vers des maîtres qualifiés. Mais cen’est pas toujours possible. C’est donc pour tous ceux qui souhaitent sincèrement s’exercer à la méditation que j’ai rassemblé ces ins­tructions puisées aux sources les plus authentiques du bouddhisme. Se transformer intérieurement en entraînant son esprit est la plus passionnante des aventures. Et c’est le véritable sens de la méditation.
Les exercices que l’on trouvera dans ce texte sont issusd’une tradition deux fois millénaire. Que l’on s’adonne à la méditation seulement trente minutes par jour ou que l’on s’y efforce plus intensément dans la quiétude d’une retraite, ces exercices peuvent être pratiqués de manière graduelle, indépen­damment les uns des autres.
Personnellement, j’ai eu l’immense fortune de ren­contrer mon maître spirituel, Kanguiour Rinpotché, en 1967, près de Darjeelingen Inde, et de passer, après sa mort en 1975, quelques années en retraite dans un petit ermitage en bois sur pilotis dans la forêt qui surplombe son monastère. A partir de 1981, j’ai eu le privilège de vivre treize ans auprès d’un autre grand maître tibétain, Dilgo Khyentsé Rinpotché, et de recevoir ses enseignements. Après qu’il eut à son tour quitté le monde, en 1991, je me suis souvent retirédans un petit ermitage de mon­tagne, au Népal, à quelques heures de Katmandou, dans un centre de retraite fondé par le monastère de Shéchèn où je réside habituellement. Ces périodes ont été sans conteste parmi les plus fertiles de mon existence.
Depuis une dizaine d’années, je participe éga­lement à plusieurs programmes de recherches scienti­fiques qui visent à mettre en évidence les effets...
tracking img