Vida loca

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 14 (3260 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Du fait de son positionnement haut de gamme, les prix des produits Diesel sont élevés. Renzo Rosso a toujours expliqué que « je vends de beaux jeans, et un beau jean, c'est cher… ». Ainsi le prix d'un Diesel usé et délavé tourne autour de 160 € soit deux fois plus cher qu'un Lévi's. Et ce prix peut monter jusqu'à 350 € pour une série limitée. Il est important de préciser, pour justifier cepositionnement prix, que Diesel ne vend pas simplement des produits. Son équipe de stylistes est en passe de créer des espaces qui permettront de transmettre le message et la sensation associés aux vêtements vendus. D'ailleurs, l'univers de leurs magasins et les concepts déployés dans leur collection sont cohérents avec cette stratégie. Diesel, avant de vendre un produit, vend dans chaque magasin unehistoire, un esprit, une ambiance. Ainsi, chaque collection a un thème général décomposé en 4 sous thèmes. Par exemple, la collection d'été, réside dans la découverte du paradis perdu, « Lost Paradise ». A la fin du circuit initiatique vécu au travers des 4 sous thèmes, le client doit avoir ressenti que le trésor de l'Ile, n'était pas des pièces d'or mais la découverte profonde de l'Ile.
Du conceptau produit en passant par son personnel, sa façon de faire le différencie de tous les autres magasins de prêt à porter. Diesel est la marque de l'individualité. A l'image du positionnement de Diesel, le client a l'esprit ouvert, sait se démarquer, associer des coloris ou des matières différentes et est peu conventionnel (mais pas excentrique).
Diesel est une enseigne décalée qui a ce petit grainde folie qui le rend attachant, Diesel s'amuse, Diesel est réellement différent

Mots clés: étude de marché, jean, Diesel, étude de Diesel, positionnement, marché, concurrence, [...] Etude de cas : la marque Diesel Sommaire Resume Managerial Introduction 1. Definition du positionnement 1.1. Le marche 1.2. La concurrence (les circuits de distribution, la variable prix …) 1.3. La clientele (dureseau de magasins et/ou du magasin) 2. L’offre produit 2.1. Ses caracteristiques 2.2. Equilibre marques, sans marques, collections marque propre … 3. Le prix 3.1. Le positionnement par rapport a la concurrence 3.2. Sa modulation par lignes de produits ou par produits ou la gestion des marges 3.3. [...]

[...] Ainsi, les magasins ne sont composés que de sa marque propre. Pour Stylelab, deuxcollections sont réalisées par an, chaque collection est constituée d’environ 3 000 pièces (ce qui est peu pour ce type de magasin) d’un prix d’environ 150 € par pièce. 3. Le Prix 3.1. Le positionnement par rapport à la concurrence Pour connaître le positionnement de Diesel par rapport à sa concurrence, nous avons procédé à un relevé de prix dans les différents magasins Diesel de Paris, ainsi que chezleurs concurrents. [...]

[...] Diesel Stylelab Store, créé il y a six ans est un cas particulier de Diesel. Ce sont les magasins « vitrine » de l’enseigne : des collections limitées et très chères, dont l’objectif n’est pas la rentabilité. Ce type de magasin n’a pas la volonté d’être connu du grand public mais cible une fine clientèle de connaisseurs privilégiés, expliquant le peu decommunication autour du Stylelab. Il n’y a que trois magasins de ce type dans le monde : à New York, Osaka et Paris. [...]

[...] Selon vous quel est l’esprit de Diesel ? Laurent Baylet : La force de Diesel réside dans sa capacité à avoir toujours conservé un contrôle fort de toute la chaîne de valeur du produit (de la production au lieu de vente, tout appartient à Diesel, il n’y a aucun intermédiaire).Diesel Stylelab Store, créé il y a 6 ans est un cas particulier de Diesel. Ce sont les magasins ‘vitrine’ de l’enseigne : des collections limitées et très chères, dont l’objectif n’est pas la rentabilité. [...]

[...] Ce sont des clients fidèles non pas au point de vente mais à la marque Diesel et à ses produits. Qui est le décideur des assortiments mis en magasins ? Laurent BAYLET : Le...
tracking img