Vie de robert d'artois

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (468 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Fils de Philippe d’Artois, seigneur de Conches-en-Ouche, et de Blanche, fille du duc Jean II de Bretagne, tous deux descendants des lignées capétiennes.

Il n'a que onze ans quand son père meurt le11 septembre 1298 des suites des blessures qu'il a reçues à la bataille de Furnes le 20 août 1297 contre les Flamands. La disparition précoce de son père sera une des causes indirectes de sa mise àl'écart de la succession du comté d’Artois.

Après la mort de son grand-père Robert II d'Artois à la bataille de Courtrai en 1302, la fille de ce dernier, Mahaut hérite en vertu de la coutume duComté d'Artois. En raison de son jeune âge, Robert III ne peut s'opposer à sa tante et faire valoir les droits qu'il a hérités de son père.

La rancœur et les intrigues entre Mahaut (appelée parfoisMathilde) et Robert vont émailler toute une période de querelles entre la France et l’Angleterre, précédant la guerre de Cent Ans.

Il tire de son mariage à Jeanne de Valois, la sœur du roi de FrancePhilippe VI, une certaine influence au sein du conseil royal et il s'en sert pour tenter de reprendre à Mahaut ce qu'il considère comme son comté.

À la mort de Mahaut en 1329, l'Artois est mise sousla garde du roi de France. Fort de l'exemple de la succession du Comté de Flandre, il engage une nouvelle action judiciaire. Cependant en 1331, il utilise cette fois un faux créé par Jeanne de Divionattestant de la volonté de son père. Cette supercherie est découverte et fait perdre à Robert son procès et tout espoir sur l'Artois. La faussaire Jeanne de Divion est condamnée au bûcher. Son épouseest emprisonnée à Château-Gaillard avec leurs trois fils après le bannissement de Robert. Robert est dépossédé définitivement de tous ses biens et banni. Il commence un exil en Flandre, puis chez leduc de Brabant avant d'aller à Avignon. Mais c'est en Angleterre, qu'il rejoint Édouard III en 1334[2] ou en décembre 1336[3]et qu'il trouvera sa vengeance. Admis à la cour anglaise, il incite...
tracking img