Vie victor hugo

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (329 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Victor Hugo est le fils d'un père général de l'empire et d'une mère bretonne royaliste .Dans ses premiers écrits, le jeune poète chante les louanges de la monarchie . Avant même lesjournées de Juillet 1830 qui renverseront Charles X au profit de Louis Philippe, l'écrivain subit la censure et émet des critiques à l'égard du pouvoir royal .En 1832, lorsque sa pièce Leroi s'amuse est interdite, il renonce définitivement à sa pension royale .Malgré une gloire littéraire, Victor Hugo reste en marge de la scène politique. Admis à l'Académiefrançaise(1841) puis nommé Pair de France (1845), le poète fait dorénavant partie de la bourgeoisie libérale. Il dénonce toutefois le travail des enfants et réclame plus de justice sociale .En1848, Hugo entre dans l'arène politique. Il est élu à l'Assemblée en juin et fonde l'évènement , un journal républicain .Mais Hugo prévient les extrémistes : s'il est près à se dévouer pourla république qui " sera la sainte communion de tous les Français " et " fondera une liberté sans usurpations ni violences ", il est tout aussi résolu à combattre celle qui " ruinerales riches sans enrichir les pauvres " et " promènera des têtes sur des piques ". Pendant 19 années à Jersey puis à Guernesey, il n'a de cesse de dénoncer le second Empire de NapoléonIII qu'il baptise dans un livre Napoléon le petit (1853) et à qui il promet les Châtiments (1853) .Mieux, en 1859, il refuse l'amnistie et déclare de Guernesey : " Quand la libertérentrera , je rentrerai ". En 1870, après la défaite de l'armée française à Sedan et la chute de Napoléon III, Hugo fait un retour triomphal à Paris et revient aussitôt sur la scène politique. Il est élu député en 1871 et ne cache pas sa sympathie pour les partis de gauche de la IIIème République , il offre l'asile aux communards et se bat jusqu'à la fin pour l'amnistie
tracking img