Vieillesse

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1674 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
dans ces échanges ouverts au débat à deux voix nous avons choisi de ne pas opposer le passé tel que les recherches permettent de le comprendre et l’avenir tel que les analyses contemporaines tendent à le dessiner. Au lieu de distinguer un temps sur le passé et un temps sur l’avenir nous essaierons de croiser le regard de l’historien et celui de l’économiste autour de différentes questions.
Ledébat pourrait chercher à clarifier ce qui se passe dans notre société autour de la vieillesse. Selon Jean-Claude PASSERON, ancien professeur de sociologie à l’Université de Nantes, il faut se prémunir contre deux risques d’illusion : celle du « toujours pareil » et celle du « jamais vu ». Il faut donc combiner la connaissance par les différences et la connaissance par les continuités. Cetuniversitaire ajoutait en 1987 un conseil de prudence en précisant qu’il fallait à « l’historien de la contemporanéité dix bonnes raisons plutôt qu’une avant de conclure à la rupture, à la césure, à la nouveauté ».
La double face de l’allongement de la vie humaine
L’allongement de la vie humaine conduit nos concitoyens à se poser des questions redoutables. Le vieillissement est connoté de façon fortementnégative. Sans doute n’est-ce pas nouveau mais ce qui l’est un peu plus c’est le fait que la généralisation de l’augmentation de la durée de vie moyenne dans tous les groupes sociaux donne l’impression d’un vieillissement de la société dans son ensemble. Ce phénomène attendu, amplifié dans la période à venir par le papy-boom, est souvent vu comme un problème, voire comme une catastrophe. On nes’attardera guère sur le supposé conservatisme collectif induit par ce phénomène dont la vérification empirique reste délicate. On s’attachera plutôt à souligner deux dimensions dont il est souhaitable de prendre toute la mesure. La première est d’ordre macroéconomique, c’est la « facture vieillesse », pour l’essentiel le coût des retraites auquel viennent s’ajouter les dépenses de santé des personnesâgées et accessoirement celle de la dépendance. La seconde est d’ordre plus personnel, il s’agit de la profonde transformation du cycle de la vie humaine qui modifie l’horizon de vie de chacun d’entre nous. La chance d’une vie longue accessible à beaucoup d’entre nous d’un côté, l’invitation à une responsabilité collective exigeante mais à partager entre les générations appelées à coexister del’autre. Ainsi, les générations d’après les deux guerres mondiales du siècle dernier avaient du relever le défi de la vieillesse indigente. Aujourd’hui d’autres défis nous attendent et doivent mobiliser notre intelligence et notre volonté individuelle et collective.
Les chantiers du vieillissement
La santé est souvent au cœur de nos préoccupations. Si les problèmes peuvent apparaître dès l’enfance,l’augmentation de la morbidité comme celle des situations de perte partielle ou plus grave d’autonomie au fil de l’âge tendent à accroître les inquiétudes. Vérité ou erreur autour de la surconsommation médicale des vieux, l’analyse statistique doit être maniée avec prudence. Elle protège d’un pessimisme excessif en soulignant que la bonne santé est l’état majoritaire parmi les anciens et que toutcompte fait la dépendance ne devient légèrement majoritaire qu’après l’âge respectable de 90 ans. La solidarité familiale n’a pas disparu même si elle s’exerce désormais dans un autre contexte et avec d’autres exigences. L’allongement de la vie en couple et le retard de l’apparition de la dépendance font que les personnes en première ligne pour cette solidarité sont elles-mêmes âgées. De plus en plusfréquemment, dans les familles les anciens franchissent les âges de 80 ou même de 90 ans. Cette expérience acquise du grand âge est précieuse pour les générations qui suivent. Les échanges intergénérationnels ne concernent pas que les petits enfants et leurs grands parents mais ils existent aussi entre les personnes de plus de 55 ans… Les enjeux des politiques gérontologiques et des...
tracking img