Vieillissement de la population

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1735 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le vieillissement de la population en France

En 2011 le population francaise est estimée à plus de 63 millions. La France est le 2e pays le plus peuplé de l'Union européenne, derrière l'Allemagne qui compte 82,1 millions d'habitants. En 2040 la France devrait compter 73 millions d'habitants et sans doute 75 millions en 2050. Si ce n'est qu'en 2050, un français sur trois aura plus de 60ans, contre un sur cinq aujourd'hui. En 2050, on comptera 22,3 millions de personnes de plus de 60 ans, 80% de plus qu'en 2005. C'est jusqu'en 2035 que cet accroissement sera le plus fort avec l'arrivée à ces âges des générations issues du baby-boom.
Comment expliquer ce vieillissement démographique et quels en sont les conséquences ? Le taux de fécondité, le baby-boom qui a suivi la secondeguerre mondiale, et la hausse de l’espérance de vies en sont les principales origines. Mais ces changements démographiques auront des conséquences économiques et sociales.
[pic]
Source http://www.insee.fr/fr/ppp/bases-de-donnees/donnees-detaillees/bilan-demo/pyramide/pyramide.htm?fefr

[pic]
|Source : Insee /  Mise à jour : 06 avril 2011 / |

1. Les composants = originede l’évolution démographique
La croissance démographique de l'après-guerre a été plus importante en France qu'ailleurs : les effectifs ont augmenté de 18 millions en cinquante ans, soit une croissance totale de 44%. La reprise durable de la fécondité pendant le baby boom (elle oscille entre 2,9 et 2,3 enfants par femme entre 1946 et 1973), la baisse continue de la mortalité, et de lamortalité infantile en particulier (le taux de mortalité infantile était de 52 pour 1000 en 1950, contre 0,42% en 2003), ainsi qu'une forte immigration qui a représenté le quart de la croissance en moyenne, expliquent cet important rattrapage qui a mis la France au niveau démographique de ses grands voisins européens. Actuellement, la démographie de la France se porte un peu mieux que celle des autresEtats d'Europe ; avec une croissance naturelle de 3,8 pour mille en 2003 (natalité : 12,9 pour 1000, mortalité : 9,1 pour 1000).
[pic]

[pic]
La hausse de l'espérance de vie se poursuit grâce aux progrès dans la lutte contre les maladies cardio-vasculaires et les cancers. La longévité s'accroît en effet, avec une espérance de vie de 75,6 ans pour les hommes et de 82,3 anspour les femmes, ce qui, combiné à une faible fécondité, entraîne un vieillissement inéluctable de la population.
Alors que le taux/niveau/indicateur de fécondité qui permettrait d'assurer le renouvellement/remplacement naturel des générations est de 2,1 enfants par femme, et que la moyenne européenne se situe à 1,5 enfant par femme, la France est la championne européenne des naissances !(en 2010 2,00 enfants par femme contre 1,99 en 2009),
Néanmoins il ne suffira pas à ralentir le vieillissement de la population/inverser le processus.
Compte tenu de ces facteurs et en l'absence d'une immigration capable de compenser les déficits, la population de la France pourrait diminuer dans un quart de siècle environ.
Au niveau de la pyramide des âges , sur les 10dernières années, la part des moins de 20 ans reste stable avec une croissance de +2%, tandis que celle des plus de 65 ans augmente, et que le nombre des 75 ans ou plus a augmenté de 30% (5 fois plus vite que la population totale) pour représenter 8,7% de la population française au 1er janvier 2009.

|Année |Total au 1er |0-19 ans |20-59 ans |60- 64 ans |65 ans ou +|75 ans + |
| |janvier | | | | | |
|2002 |59 685 899 |15 091 374 |32 288 026 |2 610 227 |9 696 272 |4 517 471 |
|2003 |60 101 841 |15 116 574 |32 560 892 |2 606 797 |9 817 578 |4 647 804 |
|2004 |60 505 421...
tracking img