Vigny

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 20 (4904 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Résumé : Les auteurs de cet article proposent une analyse du grand poème « La Maison du Berger » d’Alfred de Vigny qui figure dans Les Destinées, grand recueil dont le poète appela les pièces « Poèmes philosophiques ».De ce fait, et au-delà de l’intérêt méthodologique d’une telle étude, le lecteur est introduit dans la dimension philosophique de la poésie de Vigny, invité par l’analyse linéaire àréfléchir sur sa destinées humaine.
Abstract : In this article the authors explore Alfred de Vigny imposing poem “The home of the shepherd” that appears in The Destinies which is a great collection that the poet nominates the pieces “The philosophical poems”. Therefore, beyond the methodical advantages of such a study, the lector is introduced in the philosophical dimension of Vigny’s poetry andis also invited to make a thought about human destiny.
Mot-clés : Poésie philosophique, Romantisme, humanisme.

Introduction
On sait bien qu’en général, la poésie de Vigny se veut philosophique. Si l’on distingue, parmi les onze pièces des Destinées une diversité de thèmes (l’idéal, la religion, la femme, la politique, la nature), ceux-ci ne sont jamais sans rapports avec cette visionphilosophique du poète. Manifestement, il y est toujours développé des idées sur l’humanité et sur la condition humaine. Du reste, le titre du recueil nous révèle cette tendance. La vision du poète quant à la destinée humaine se caractérise, dans ce recueil en particulier, par un pessimisme absolu2. Par ailleurs, ce pessimisme n’est pas à caractère individuel dans le poème.
C’est un sentimentuniversel et collectif qui accable toute l’humanité, un sentiment éprouvé par l’auteur au nom de ses semblables :
Vers 260 : “C’est à toi qu’il convient d’ouïr les grandes plaintes
261 : Que l’humanité triste exhale sourdement”
Essayons maintenant de relever les quelques points majeurs dans le récit.

La Maison du Berger est sans doute le poème le plus important des Destinées. Quantitativementd’abord (336 vers et 48 septains), mais aussi grâce à sa facture singulière de poème-prologue. En effet, il devait, à l’origine, ouvrir tout le recueil. La disposition définitive des poèmes n’ôte rien à La Maison du Berger de son aspect préeminent, surplombant, englobant tous les autres, que dans le même temps Vigny annonce comme autant de tableaux dépeignant la condition de l’homme et sestribulations. Les dix poèmes qui restent (hors La Maison du Berger évidemment) seront les dix “tableaux humains” annoncés à la fin de ce prologue manqué :
Vers 325 : “Viens, du paisible seuil de la maison roulante
326 : Voir ceux qui sont passés et ceux qui passeront
327 : Tous les tableaux humains qu’un Esprit pur m’apporte...”
Poème “composite”, (voir Paul Bénichou 1988, p. 238), il procède d’unearticulation fort complexe, due vraisemblablement à quelques ajouts et choix opérés après coup par le poète lui-même. Mais on peut dégager, en définitive, cinq grandes parties séparées plus ou moins nettement depuis le début jusqu’à la fin. Dans un premier moment (strophes 1 à 9), il s’agit d’une invitation à la retraite marquée dans les quatre premiers septains par l’emploi d’une seule phrasecomplexe introduite par “Si”. Ensuite, fait irruption dans ce début plutôt affectif, une note brusquement intellectuelle où Vigny analyse le caractère ambivalent du progrès industriel. Par opposition à la nature merveilleuse et utopique de la Maison roulante, il médite maintenant sur les chemins de fer (strophes 10 à 19).
Dans la partie suivante, Vigny chante les louanges da la poésie pensante(strophes 20-32), Il justifiera ensuite (33-38), la nécessité du “Féminin romantique” en rêvant à l’essence et à la naissance de cette Eva, antipode de Dalila, compagne amoureuse et spirituelle dans la vision du poète (Strophes 33 à 35). Puis, (strophes 36 à 38), Vigny passe en revue les qualités d’Eva. Surtout lui rappelle-t-il, dans ses moindres détails, la mission humanitaire qui lui incombe....
tracking img