Villa savoie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1285 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
LA VILLA SAVOYE Le corbusier
En 1928 Le Corbusier, architecte de l'avant-garde, fait construire a Poissy dans les Yvelines, une villa de week end, en rupture totale avec les traditions du passé, pour des particulier (la famille savoye) . L'architecte propose une sorte de "boite sur pilotis".
La volonté architecturale moderniste apparaît dans la première moitié du vingtième siècle, au Etat Uniset en Europe avec le Bauhaus. Elle se définit par "le purisme": un retour aux formes minimalistes, des lignes géométriques pures, une simplicité des formes, un refus de l'ornement, la fonctionnalité, la modularité l'organisation, la rigueur... Le Corbusier en sera l'un des plus grand théoricien.
La villa sovoye est de forme cubique et dressée de façon horizontale, surélevé par des pilotis, avecquelque cloisons courbes et une rampe centrale. Il y a différentes salles de séjour, avec des ouvertures en longueur qui donne sur un jardin en terrasse. Le rez-de-chaussée est consacré a un espace d'accueil ou encore a
l'emplacement d'une voiture. Cette maison est désormais considérée comme un modèle qui dominera tout le 20eme siècle. Et si aujourd'hui l’œuvre de Le Corbusier peut nous semblerencore surprenante par rapport a l'image commune qu'on se fait de la maison, on peut imaginer son caractère novateur dans les années vingt. En tant qu'application littéral de la théorie des cinq points d'architecture définit par le Corbusier lui même, sa villa acquière assez vite un statu de manifeste.
L'architecte parlera toute sa vie de la maison (ou appartement) comme "machine a habiter". Saconception de l'espace habitable peu se réduire a deux grand concept: celui des "blocs" ou "zones" et de la "modularité". Etant l'une de ses première oeuvre, la villa savoye sera l'occasion pour lui d'expérimenter cette nouvelle façon de pensé l'habitat , mais également ses principes constructif et l'impact de l'esthétique moderne (qui restera a l'époque l'objet principal de critique).
A premier vu,l'esthétique de la villa pourrai nous renvoyer au modèle récent des grandes maisons neuves, complètement impersonnel, du type loft, avec cette image d'une perfection de décor qui rendrai la maison presque fausse. Bien évidement c'est parce que ce type de maison descends directement des concepts de la villa savoye, mais le style architectural est simplifiée, vulgarisé, appauvris..
L'alluregénérale de cette villa (qu'on pourrai assimilé a un paquebot) peut donc nous paraître froid et même austère pour une maison familiale, je pense que la mise en évidence des poteaux métallique (qui renverrai aujourd'hui aux hangars, ..) n'arrange pas cette image "aseptisée". Mais l'architecte ne souhaite pas les camoufler, il répond au principe "fonctionnaliste" selon lequel
la forme du bâtiment découleuniquement de l'organisation fonctionnel de l'espace intérieur (La forme suit la fonction louis sullivan) ainsi qu'au nouveau système constructif, développer a l'époque, basé sur trois matériaux: le métal, le béton et le verre (début des grand building aux état unis). Et l'esthétique intérieur souvent trop épuré, trop vide (matériaux, aménagement de l'espace, mobilier..) correspond lui aussi, a unarchétype du style moderne (maximum d'espace vide, géométrie, ligne pure...)
Je pense que du point de vu constructif; indépendamment des matériaux, c'est la préfabrication des différents éléments, rendu possible par l'autonomie de la structure, qui représente a l'époque un véritable changement pour une construction de pavillon, c'est peut être qui justement renverra a cette image de fabricationde paquebot ou encore des usines..
La villa sovoye tien effectivement sur un quadrillage de poteaux métallique qui lui sert de structure porteuse: LES PILOTIS, qui isolent ainsi la maison du sol ( humidité,..) et libèrent un nouveau type d'espace assez particulier au rez de chaussé , un espace qui correspondrai plus a un hall d'immeuble qu'a une entrée de pavillon. C'est ce premier principe,...
tracking img