Villa savoye le corbusier

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1003 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
8 - Villa Savoye, Le Corbusier, Poissy.

I. Histoire de la maison

La villa Savoye date des années 1930, difficile de croire que cette jeune fille a près de 80 ans...

Difficile aussi de croire que le mouvement moderniste n'a pas fait plus d'émules quand on voit la banalité et le conformisme dominants dans la production actuelle, nos contemporains préférant malheureusement les maisons demâââçon aux productions contemporaines. On a envie de trouver un homme à la veste or pour lui demander si elle est à vendre, mais point d'agent immobilier en vue, cette maison est par bonheur accessible à tous.

Ce qui m'a surpris en arrivant sur le site, ce sont d'une part les dimensions impressionnantes (21,50m x 19m) de la maison, et d'autre part le fait qu'il faille faire le tour de la maisonpour accéder à l'entrée.

La villa Savoye est une villa construite de 1928 à 1931 par l'architecte Charles-Édouard Jeanneret-Gris, dit Le Corbusier sur la commune française dePoissy, dans les Yvelines. Située sur un terrain de sept hectares, cette construction, baptisée « les Heures claires » par ses propriétaires, achevait la période dite des villas blanches de l'architecte.
1928 : PierreSavoye et son épouse choisissent Le Corbusier pour la construction de leur maison de week-end. La construction d’une « boîte sur pilotis »est acceptée par les propriétaires.
1929 : Début de la construction.
1931 : Les Savoye emménagent. Des travaux de reprise de l’étanchéité et du chauffage sont nécessaires.
1940-1945 : La maison est occupée par les Allemands puis les Alliés et se retrouvegravement endommagée.
1958 : La ville de Poissy exproprie les Savoye pour construire un lycée sur une partie du terrain. Il est envisagé de démolir la villa.
1962 : La ville cède la villa à l’État qui prend des mesures conservatoires.
1963 : Début de la restauration générale de la villa par l’architecte Jean Dubuisson, puis par Jean-Louis Véret entre 1985 et 1992.
Les Savoye habitent la villa de 1931à 1940. Pendant la Seconde Guerre mondiale, elle est occupée successivement par les Allemands puis les Alliés et est gravement endommagée. En 1958, la ville de Poissy exproprie les Savoye ; la propriété est alors amputée de six hectares pour la construction d’un lycée et la villa est utilisée comme Maison des jeunes et de la culture.
En 1962 la ville de Poissy cède la maison à l'État. La prise deconscience de la dimension universelle de la villa conduit à sa restauration à partir de 1963. Le bâtiment est classé monument historique par arrêté du 16 décembre 19651 du vivant de son créateur. Sous l'impulsion du ministre de la Culture de l'époque,André Malraux, elle a été restaurée jusqu'en 1997 après des années d'abandon et est désormais ouverte au public. Elle est aujourd'hui le centre desmonuments nationaux.

II. Architecture de la Villa Savoye

- Le dialogue entre architecture traditionnelle et nature
Modèles de l’architecture traditionnelle : la maison arabe, les souvenirs du
voyage en Orient de Le Corbusier. Quelques années plus tard, Le Corbusier sera
fasciné par la ville traditionnelle d’Alger.
Modèles de l’ornement non géométrique : usage discret mais efficace del’ornement dans les détails de l’architecture et de l’arrangement intérieur (tapis).

- La voiture : réalité et métaphore
Une construction conditionnée par l’usage de l’automobile (arrivée et entréegarage).
L’automobile comme emblème de l’apogée de l’esthétique industrielle et
métaphore de la mise en mouvement de l’architecture moderne.
Transition : cependant, ce modèle est contredit parson contraire.
L’architecture de Le Corbusier est fondée sur ce réseau de contradictions internes, qui
la mettent sous tension et lui donnent sa force, au-delà des principes théoriques qui
lui donnent une allure excessivement dogmatique.

- Le dialogue entre intérieur et extérieur
Un mouvement perpétuel entre dehors et dedans, entre vues rapprochées et
vues lointaines (la Seine),...
tracking img