Village planetaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (779 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
INTRODUCTION
Selon ce philosophe et sociologue, « les moyens de communication audiovisuelle modernes (télévision, radio, etc.) et la communication instantanée de l'information mettent en cause lasuprématie de l’écrit ». Dans ce monde unifié, où l’information véhiculée par les médias de masse fond l’ensemble des micro-sociétés en une seule. Il n’y aurait selon lui désormais plus qu’une culture,comme si le monde n’était qu’un seul et même village, une seule et même communauté « où l'on vivrait dans un même temps, au même rythme et donc dans un même espace ».
Curieux village en vérité, avecdes quartiers ne communiquant guère entre eux, traversés de fractures, de frontières, de barrières qui limitent les déplacements des hommes et notamment des pauvres...
La capacité, pour une personne,à récupérer des informations très rapidement en n’importe quel point de la planète (raccordé à un réseau) donne l’impression d’être dans le même endroit virtuel, dans le même village.
I-definition et historique du village planetaire

1- defintion

Le village planétaire (en anglais Global Village), est une expression de Marshall McLuhan, tirée de son ouvrage The Medium is the Messageparu en 1967, pour qualifier les effets de la mondialisation, des médias et des technologies de l'information et de la communication.
Au-delà du cliché, l’expression village planétaire signifieraitque du plus petit point de l’espace (le lieu) au plus grand (la Terre) il y aurait absence de niveaux intermédiaires ; plus encore, que la notion même d’échelle perdrait sa pertinence, transcendée parun espace local mondialisé où la contigüité deviendrait la norme. Si cette deuxième interprétation relève encore de l’utopie, force est de constater les incertitudes et remises en cause qui pèsentsur des niveaux maintenant jugés intermédiaires. Pris dans ce que certains[3] appellent un processus de « glocalisation », l’échelon national verrait ainsi sa légitimité contestée à la fois par le...
tracking img