Ville globale

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (787 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Dans un monde est plein mouvement et pleine effervescence, comme cela ne s’est jamais vu par le passé, les concepts de mondialisation et de globalisation sont dans l’ère du temps que ce soitlorsqu’il est question de la culture ou lorsqu’il est question d’économie. Alors que le concept de mondialisation est plutôt un phénomène ancien durant laquelle il y a eu une expansion planétaire des échangeset des communications entres les peuples, la globalisation est un phénomène récent, mais qui a radicalement changé le monde, puis c’est l’expansion d’un marché sans frontière qui tend englober tout surson passage : de toutes les ressources de la planète à toutes les activités humaines de la planète. Ce concept s’exprime pleinement à travers certaines villes du monde qui sont qualifié de villesmondiales ou de villes globales dont les principales sont New-York, London et Paris. Toutefois, une ville comme New-York qui est considéré comme un lieu ayant une immense valeur symbolique autantqu’économique et qui domine le monde peut devenir un symbole à abattre pour certains. Dans le texte qui suit, il sera question des caractéristiques humaine, technologique, économique et fonctionnelle et desrisques possibles qui découlent d’une ville d’une telle envergure.
Tout d’abord, New-York est une ville puissante en plein contrôle de ses moyens et elle personnifie «le modèle idéologiqueaméricain reposant sur la domination des classes moyennes et la reconnaissance de la diversité liée à son cosmopolitisme.» En effet, sur une superficie de 1 214 km², dont 785 km2 de terres émergées et 429 km2d'eau, elle concentre les sièges sociaux de plus 500 FMN puisqu’elle est aussi le lieu de grandes places boursières telles que la bourse des valeurs et le mythe Wall Street. Cette situationparticulière les attire donc et fait en sorte que, la main-d’œuvre est très qualifiée et que le secteur tertiaire représente un tiers des emplois. Alors qu’une dispersion de la production est permise...
tracking img