Ville verte

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1799 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Développement durable & Architecture
Comment construire tous en respectant l'enjeu du développement durable ?
I / Les constructions de demain ; Lois et Moyens … ?
II /Exemple de ville verte ?
III / Quel perspectives pour le futur ? Exemples avec les projet de Vincent callebaut

I La réglementation énergétique
Que dit la loi ? Quels sontles labels de référence ?

1- Le constat
La consommation d'énergie liée à l’utilisation et à l’exploitation
des bâtiments représente aujourd'hui 46 % de la consommation
française et 24 % des émissions de gaz à effet de serre. Cette
consommation ne cesse de croître et ce secteur est la principale
cible des politiques de maîtrise des consommations d’énergie.
Le développement des labelset certifications, la démarche
Haute Qualité Environnementale - HQE® et, à plus long terme, les
bâtiments à énergie positive, permettent de mieux gérer les
consommations énergétiques des bâtiments mais aussi plus
généralement l’impact de nos constructions sur l’environnement.

Part de la consommation énergétique en France par secteur d’activité

2- La Réglementation Thermique 2005 (RT2005)
Les différentes réglementations thermiques (RT) ont
été mises en place suite au premier choc pétrolier de
1973, afin de mettre en oeuvre une politique efficace de
maîtrise des consommations énergétiques dans le
secteur du bâtiment.
En tant que signataire du protocole de Kyoto, la France
a pour objectif de diviser par 4 à 5 ses émissions de
gaz à effet de serre d’ici 2050. C’estpourquoi il est
prévu tous les 5 ans de renforcer la réglementation
thermique des bâtiments.
La RT 2005, qui fait suite à la RT 2000, a été publiée le
24 mai 2006. Elle transpose la directive européenne sur
la performance énergétique des bâtiments et
s’applique aux bâtiments neufs et aux bâtiments de
superficies importantes lorsqu’ils qui feront l’objet de
rénovations conséquentes
.
Elle estapplicable à tous les projets de construction
faisant l’objet d’une demande de permis de construire
ou d’autorisation préalable déposée depuis le 1er
septembre 2006.
Consommation moyenne en France pour le chauffage
et l’eau chaude sanitaire en KWh/m²/an
Ses objectifs sont :
-l’amélioration de la performance énergétique des bâtiments neufs
-d’au moins 15 % par rapport à la RT 2000 ;
-lalimitation du recours à la climatisation mécanique ;
-le développement des énergies renouvelables ;
-la valorisation de l’architecture bioclimatique.
-Selon la zone climatique où se situe le bâtiment, la consommation
maximale primaire (CepMax) varie entre 80 et 250 kWep/m²/an (kWep :
kilowatt heure énergie primaire).
La prochaine étape est la RT 2010 qui a pour objectif 15 % de moins
que la RT2005.

Consommation moyenne en France pour le chauffage et l’eau chaude sanitaire en KWh/m²/an

3- Le Diagnostic de Performance Energétique (DPE)

La réalisation des diagnostics de performance énergétique dans les bâtiments a été mis en place par le décret du 15 septembre 2006. Ces diagnostics réalisés par des professionnels permettentd'identifier les consommationsprévisionnelles d'énergie des logements et des bâtiments mis en vente ou à la location. Ils sont désormais obligatoires. Néanmoins, le DPE n’engage pas, pour le propriétaire ou le
vendeur, l’obligation de réaliser des travaux d’isolations. C’est un grand progrès dans l'information des usagers. Chaque ménage français achetant ou louant un bien immobilier peut mesurer l'impact sur l'effet de serre de ses choixd'énergie et évaluer la facture d'énergie qu'il devra payer. La lecture du diagnostic de performance énergétique est facilitée par l'utilisation de la double étiquette ci-contre : une étiquette pour connaître la consommation d'énergie (comme pour l'électroménager) - une étiquette pour connaître l'impact de ces consommations sur l'effet de serre. Outre cette estimation, le diagnostic peut...
tracking img