Ville

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (483 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Commentaire composé : un barrage contre le pacifique, de M.Duras
"La ville"


A travers le roman Unbarrage contre le pacifique publié en 1950, M.Duras nous raconte une partie de sa vie en Indochine. Le texte étudié extrait de cette œuvre décrit une très belle et très riche ville ou viventmajoritairement des hommes blancs. Que cherche à montrer l'auteur à travers cette description d'apparence si banale? Dans une première partie nous allons voir en quoi cette description illustre les désirs desprotagonistes puis en quoi cette description dénonce le systéme colonial.



Tout d'abord, cette description montre une ville majestueuse : "immenses" (l.2) ; "parterres de fleurs"(l.6) ; "La luisance"; "l'éclatante blancheur" (l.18).Tout dans cette ville semble magique et la vie semble y être si belle si facile : "L'argent même, ici, semblait ne servir à rien" (l.22 a 23) ;"Tout y était noblesse" (l.24).
Cette description fait sentir au lecteur un profond désir des personages d'appartenir à ce monde à part, une grande attirance pour cette vie où seul le luxeest présent, une vie qui semble être très loin de la réalité mais qui existe pourtant, comme un rêve qui peut-être un jour se réalisera.
Bien que cette description soit méliorative elle a une autrefonction que celle de faire rêver le lecteur mais au contraire de prandre en considération cet univers clos, luxueux peut-être trop, l’incitant à apercevoir une critique du système colonial.Tout d'abord, on peut voir qu'une grande hétérogénéité est présente dans cette ville.
D'une part, les blancs qui sont considérés comme une race supérieure : "Pour marquer la mesure surhumainede la démarche blanche" (l.1 a 2) ; "les espèces rares des blancs" (l.9) ; "ils se retrouvaient entre eux." (l.12) ; ... etc
Et d'une autre, il y avait les indigènes qui n'étaient la que...
tracking img