Vin bio

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (377 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
VITICULTURE :
LA TENDANCE EST BIO !
Les viticulteurs français sont chaque année plus nombreux à s’orienter vers le
mode de production biologique.
En 12 ans, de 1995 à 2007, les surfaces devignes conduites en bio ont été
multipliées par 4,6 : passant de 4 854 hectares à 22 510 ha
1
.
Vins rouges, blancs et rosés, champagnes, mousseux et crémants, mœlleux et
liquoreux : tous lestypes de vins existent en bio. Leur qualité est largement
reconnue. Ces vins sont régulièrement primés dans des concours nationaux et
internationaux.
SOMMAIRE DU DOSSIER
La viticulture Bio :un secteur en pleine expansion
p.2
La viticulture Bio : pour un environnement préservé
p.4
Les vins issus de la viticulture bio : repères et garanties
p.6
Les vins issus de raisins bio en3 mots : diversité, qualité,
caractère
p.9
Le salon Millésime Bio : le salon mondial et professionnel des
vins issus de raisins bio, du 26 au 28 janvier 2009, à Montpellier
p.101
Agence BIO 2007 Viticulture :
la tendance est Bio !
2
La viticulture bio :
un secteur en pleine expansion
De plus en plus de vignes bio enFrance
Avec plus de 22 000 ha en mode de production biologique en 2007, les vignes bio
sont en forte progression (+20% par rapport à 2006), dans un contexte de réduction
de l’ensemble des surfacesviticoles nationales (-2,3%). Le nombre de viticulteurs
engagés a augmenté de plus de 16% (1 907 viticulteurs fin 2007).
Les vignes bio représentent 2,6% du vignoble français. En 2007, le rythme deconversion à la bio des vignes s’est accentué, si bien que plus du tiers des surfaces
viticoles certifiées était en conversion.
Les trois régions qui regroupent les 2/3 des surfaces en vignecertifiées connaissent
une forte progression : Languedoc-Roussillon (6 140 ha, +16% par rapport à 2006),
Provence-Alpes-Côte d’Azur (5 294 ha, +24%) et Aquitaine (3 065 ha, +9%). La
progression...
tracking img