Vincent lagaf

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1516 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Vincent Lagaf

1

Vincent Lagaf
Vincent Lagaf' (de son vrai nom Vincent Rouil), né le 30 octobre 1959 à Mont-Saint-Aignan (Seine-Maritime), est un humoriste, chanteur, parolier, comédien et animateur de télévision française. Son nom de scène est inspiré par le personnage Gaston Lagaffe de Franquin. Afin d'éviter les problèmes de droit, Vincent a raccourci le nom de son personnage favori etajouté une apostrophe à la fin du nom ce qui donne Lagaf' (et non Lagaf ou Lagaffe).

Carrière
Débuts de carrière et succès scéniques et discographiques
En 1978, Lagaf' passe son service militaire chez les marin-pompiers dans la caserne Saint-Pierre à Marseille pendant deux ans. Il devient ensuite GO (« gentil organisateur ») au Club Med. Il rencontre son futur producteur, Hervé Hubert, le4 octobre 1986 à Vittel lors du dernier spectacle de Thierry Le Luron[1] . Ayant décidé de quitter le Club, il monte à Paris où il joue dans des cabarets (notamment au Pied de la Butte), puis démarre à la télévision sur FR3 dans La Classe en 1987. Le 4 octobre 1989, il effectue sa première au Théâtre d'Edgar à Paris et sort son premier single Bo le lavabo, toujours produit par Hervé Hubert. Le succèstant scénique que discographique est immédiat. Il enchaîne avec un second single La Zoubida. Il est premier au Top 50 durant des semaines.[2] De la chanson La Zoubida sera même tiré un jeu vidéo : Les aventures de Moktar de Titus. Jusqu'en 1994, ses spectacles Lagaf' au Théâtre du Gymnase et Lagaf' en chansons, où il est entouré des Gafettes, connaissent un fort succès. En 1995, il joue dans lapièce intitulée Le Surbook.

Télévision 1996 - 2006
Après avoir rejoint l'équipe des Grosses Têtes à la télévision, il se lance dans l'animation télévisée. De mars 1996 à juin 1997, il présente sur TF1 L'Or à l'appel, à 19 heures, avec les Gafettes [Line, Rosa, Djamila, Clarisse, Hilde (qui a quitté le groupe après quelque temps) et Gwen (qui a été remplacée assez vite par Cynthia)]. Il anime aussiDrôle de jeu en prime-time de janvier 1997 à juin 1999 où il recevait des humoristes, chanteurs, comédiens et animateurs. À partir du 2 février 1998, Lagaf' présente le Bigdil coproduit comme Drôle de jeu avec Hervé Hubert. Il est accompagné de ses Gafettes (cinq puis quatre) et de Bill l'extraterrestre alias Gilles Vautier. Le jeu sera diffusé de 19h à 20h jusqu'en juin 2003, puis de 18h à 19h àpartir de septembre 2003 jusqu'à fin juillet 2004. Le Bigdil atteint son âge d'or en 2000 où il recevra le "7 d'or" de la meilleure émission de jeu. Sa diffusion s'arrêtera le 23 juillet 2004 ; à ce jour, il est le plus long programme d'access prime time de TF1 privatisée.[3] Le 4 juillet 2005, l'animateur-humoriste lance une nouvelle émission quotidienne, à 18 heures, Crésus, dont l'avatar «squelettique » sera de nouveau joué par Gilles Vautier. Le jeu sera diffusé sur TF1 jusqu'au 1er septembre 2006. Ce retour sera marqué par son changement de look : crâne rasé, bouc au menton, et les costumes « flashy » ont disparu.[4]

Vincent Lagaf

2

Le nouveau Lagaf' : sport, théâtre, télé et cinéma
Lagaf' annonce en septembre 2007 qu'il jouera en janvier 2008 au théâtre une pièce deRaffy Shart, Attache-moi au radiateur!, mais un grave accident de jet-ski le 2 septembre 2007 retarde le démarrage de la pièce (qu'il ne jouera pas finalement). Deux mois après son accident, il participe à un raid en quad dans le désert de Tunisie. En 2008, il tourne, sous la direction de Cyril Sebas, son premier film, Le Baltringue, qu'il a co-écrit avec Larbi Naceri. La sortie du film en salle sefait le 27 janvier 2010. En 2009, il joue la pièce "Pourquoi moi ?!" en province. Il présente depuis l'été 2009 une nouvelle version du jeu Le Juste Prix, du lundi au vendredi à 19h05, signant ainsi son retour sur TF1 après trois ans d'absence. Il est accompagné de Gérard Vives La chaîne devrait aussi lui confier des rôles dans des téléfilms. Sa phrase comique de référence est le fameux "bip bip...
tracking img