Violences conjugales

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (341 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Développement :
Depuis les années 2000 plusieurs enquêtes nationales ont dressés un bilan seulement pour les femmes. (Selon l’enquête nationale sur les violences envers les femmes en France : 1femme sur 10 déclare avoir été victime de violences conjugales).
Ces violences conjugales peuvent prendre les formes suivantes :
* Violences physiques : coups, mutilations, meurtres.
*Violences sexuelles : viols, agressions sexuelles, proxénétismes.
* Violences verbales : chantage, insultes, humiliation/ dévalorisation, menaces.
* Privation et contraintes : vol, destruction depropriété (enfermement, séquestration)
* Privation d’autonomie : confiscation de revenu, véhicule.
D’après l’étude Nationale sur les décès au sein du couple, menée par la délégation aux victimes duministère de l’intérieur :
* 156 femmes et 27 hommes ont été tués en 2008 par leur compagnon ou compagne.
* 35 % des crimes conjugaux sont liés à la séparation
* 34% des auteurs d’homicidessont commis sous l’emprise de l’alcool ou de stupéfiants.
Pourquoi les femmes sont-elles victimes de violences conjugales ?
Les femmes sont en majorité victime de violences au sein de leur couple.Elles sont victimes d’hommes immatures, égocentrés, paranoïaques, ou ayant des troubles du comportement et de leurs personnalités. Certain hommes considèrent que la violence et la réponse au refusd’obéissance ; il est peut-être probable qu’ils reproduisent le comportement de leur père envers leurs mère et ne savent plus comment s’y prendre avec leurs propre compagne, ils sont frustrés et ne trouveplus d’autre moyens afin de pouvoir se faire respecter. (Stress, hallucination, angoisse)
Pourquoi les hommes sont-ils victimes eux aussi de violences conjugales ?
Tout comme les femmes, les hommesn’osent pas portés plainte, pour différentes raison :
* Les services d’aides 3919 spécialement réservés aux femmes.
* Ils craignent de ne pas être pris au sérieux, ou ridicule.
* Ils...
tracking img