Violences urbaines

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (474 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Ces violences urbaines vont du simple vandalisme à l'émeute et à la guérilla urbaine. Donc elles passent par une grande diversité de formes : razzia dans les commerces (pillage des commerces),racket, rixes entre bandes (querelle aggravée avec armes), provocations, injures verbales ou gestuelles, agressions physiques, trafics divers (dont la drogue), saccages …
En France, les premières émeutesont eu lieu en 1981, aux Minguettes, une banlieue de Lyon, où près de 250 voitures ont été détruites par des jeunes en deux mois. Mais les problèmes liés aux violences urbaines sont plus anciens danscertains pays : par exemple, aux États-Unis, en 1919, à Chicago, les blancs ont chassé les afro-américains de la ville, de violentes émeutes ont aussi eu lieu dans le quartier d'Harlem (quartier deManhattan) en 1935 …
Les institutions publiques (Police, EDF/GDF, postes, écoles, transports, commerçants ...) sont les principaux touchées.
Certaines fois, il est possible que des alliances se créentpour lutter de manière plus violente, avec un effectif plus nombreux contre les forces de l'ordre (par exemple à Villiers-le-Bel, dans le Val d'Oise, vers novembre 2008, après les décès de deux jeunesadolescents, qui ont heurté une voiture de police, alors qu'ils circulaient sur la route pleins gaz sur une mini moto, sans casque).

B- Les auteurs et les cibles

Les auteurs des violencesurbaines sont de plus en plus jeunes. En 1998, environ 170 000 mineurs étaient impliqués dans des délits de ce genre contre environ 104 000 en 1980. Il arrive même que des jeunes de 8 à 10 ans fassepartit de bande organisées qui pratiquent ces violences.

Lors des émeutes, ils ont différentes cibles.

A part les vitrines des commerces, pour les casseurs, il y a trois cibles principales. Cestrois cibles sont les suivantes : les établissements d'enseignement, les transports urbains et les forces de l'ordre.
C'est en 1996 que la violence a explosé dans les écoles. D'après deux enquêtes...
tracking img