Vision 2010

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1719 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction
Tourisme est un levier de l’économie nationale et mondiale ;
Un grand pourvoyeur d’emplois ;
Au Maroc il occupe une place prépondérante pour l’économie nationale ;
Conscient des nombreux atouts dont dispose le Royaume, le Gouvernement et le secteur privé ont mis en place en 2001 une stratégie touristique ambitieuse et volontariste, dénommée «Vision 2010».

Le Maroc avant lavision 2010 :

Le Maroc est riche de son histoire, sa belle nature, ses plages d’or, son désert à la belle étoile, sa gastronomie très réputée, sa diversité culturelle, et surtout sur la chaleur de l’accueil de son peuple

Rappel historique
-Le tourisme au Maroc date du protectorat ;
-En 1962, le nombre de touristes ne dépassait guère 200 000, le Maroc ne disposait que de quelques milliers delits répartis dans quelques grandes villes telles que Tanger, Casablanca et Marrakech.
- Depuis, le secteur touristique a été considéré comme un secteur porteur de l’économie nationale, générateur de devises et créateur d’emplois. Ce qui lui a valu une place de choix dans les différents plans de développement économique établis par les pouvoirs publics.

Les potentialités touristiques duRoyaume :
-La proximité du premier marché émetteur, l'Europe ;
-Des sites balnéaires exceptionnels sur la côte Atlantique et méditerranéens
-La diversité géographique
-Le climat
-Le patrimoine culturel

Le tourisme en chiffres avant vision 2010 :
-La contribution de ce secteur en termes de devises est de 29,196 MDH en 2001 ;
-Contribué à 7,8% du PIB en 2001 ;

Vision 2010 : un contratprogramme ambitieux

Présentation
Le gouvernement et le secteur privé ont mis en place en 2001 une nouvelle politique touristique qui permet de valoriser les potentialités touristiques du pays en proposant une gamme diversifiée de produits notamment par :
-La création d'une offre balnéaire haut de gamme ;
-Le repositionnement de l'offre des destinations existantes ;
-L’exploitation desopportunités offertes par le tourisme rural et les produits de niches ;
-Le développement de produits adaptés au tourisme interne
-Le positionnement offensif sur le balnéaire avec le lancement de 6 stations balnéaires.

Plan AZUR
[pic]

Plan mada’in
[pic]

Plan tourisme de Niche & Rural
[pic]

Tourisme de niche
Plan national du tourisme nautique : la création de centres et stationsnautiques c.à.d. des Surf Camp à Dakhla, Agadir, Sidi Ifni, Mirleft ;

Tourisme Aéronautique : par le développement du parachutisme sportif à Béni-Mellal et Parapente à AlHaouz et Tiznit ;
Tourisme de Nature et Aventure : par La pêche touristique à Laâyoune, et Azilal. La  chasse Touristique au niveau de la Province d’El Haouz ;Le tourisme équestre à Tinghir, Béni Mellal , Tiznit , chtouka-AitBaha et à El Jadida. L’escalade à Amellagou et à Todgha. Spéléologie et Tourisme Souterrain ;

Tourisme de Santé : par la création de stations thermales de cure et de bien être, comme celles de sidi harazem ou les bains de sable dans les dunes de Merzouga ;

Tourisme de croisière : par la Consolidation des projets de croisière lancés dans les 3 ports de Casa, Safi et Agadir, et le lancementdu nouveau concept de ports de plaisance, surtout avec le lancement de port Tanger Med.

Le Tourisme rural par la création de PAT : Pays d’Accueil Touristique qui vise à organiser l’activité afin qu’elle devienne un facteur de désenclavement et de développement économique pour les zones qui ne bénéficient pas du plan Azur et du plan Mada’in

Le plan biladi vise la création de 8 nouvelleszones touristiques avec des produits et des prix répondant à l’attente des touristes nationaux, et localisées dans des Régions fortement prisées par ces derniers

Objectifs ambitieux :
10 millions de touristes, soit 1% de la part du marché mondial
Contribution du tourisme à 20% dans le PIB à l'horizon 2010
30 milliards de Dirhams d’investissement
480 milliards de Dirhams de recettes en devises...
tracking img