Vision de la guerre au rwanda avec shooting dogs

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (364 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Quel vision de la guerre ce film exprime t-il?


Shooting dogs est un film inspiré de fait réels, sur le génocide des Tutsies du Rwanda.
Au Rwanda, le 6 avril 1994. L’assassinat du présidentHabyarimana marque le début du génocide . Les tutsies sont en minorité dans le pays et donc ils deviendront les bouquets misères des Hutus qui pensent que ce sont les Tutsies qui ont assassinésleur président qui lui était un Hutu. Malgré « l’aide » des forces de L’ONU, l’aide d’un prêtre catholique etd’un jeune enseignant anglais le massacre se fera sans tarder..

Une vision barbare ressortde ce film. En effet, le réalisateur n’hésite pas à nous montrer l’horreur des massacres en éveillant nos sens tel que la vue et l’ouïe. Le choix de filmer le sordide permet au réalisateur detoucher au plus profond l’humain et de remettre en question la notion d’humanité. Des scènes ou quelques tutsies se font massacrés à coup de machettes (homme, femmes, enfants, bébés compris) montre uneréalité encore présente dans de nombreux pays formés de plusieurs ethnies différentes.
Le spectateur assiste à la lâcheté des européens dans ce film. C’est a ce moment la qu’apparait un sentiment deculpabilité mais aussi de honte de la part du spectateur « européen ». En effet, dans le film, L’ONU a ramené des casques bleus européens qui devait faire « respecter la paix ». Mais pour despersonnes menacés de se faire tué à toute instant, surveiller ce n’est pas suffisant. Les Hutus étaient juste à côté de l’école et attendaient avec impatience que les forces de L’ONU partent pour enfintué les pauvres Tutsies. Avant de partir, les forces de l’ONU tuaient des chiens qui mangeaient les cadavres, c’est de la que part le nom du film et c’est ce que l’ONU « s’amusaient » à faire avant dese faire appeler pour une autre mission. Au final l’Onu part et laisse derrière elle des milliers de personne se faire massacrés.
Donc, on peux constater que globalement, la vision de la guerre...
tracking img