Vivant denon

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (491 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Synopsis
Vivant Denon met en scène dans ce conte les premières aventures amoureuses d'un jeune homme ignorant tout des subtilités du monde aristocratique. Ingénu et s'étonnant de tout, le narrateur(qui endosse le personnage du héros) est manipulé par la comtesse de ..., bien plus au fait que lui du code implicite du libertinage, et influencé par tout ce qui l'entoure : décors ou ameublementérotiques et luxuriants, ambiance d'alcôve, jardins à l'écart et pièces secrètes.
Emblème du style rococo, Point de lendemain en possède toutes les caractéristiques : art du plaisir, reflet d'unesociété préservée cultivant les loisirs, instantanéité (tout est esquissé), condensé de sensations fugitives, surenchère de la jouissance, du luxe et de la décoration, et, enfin, dimension spirituelle assezrestreinte.
Mais peut-on réduire Point de lendemain à une gageure libertine ?
Le héros-narrateur, jeune et naïf, apprend par l'expérience les règles du monde aristocratique, érotique et élusif qu'ildécouvre. Quand il se rend à l'Opéra, il n'y arrive pas en retard comme il se doit, croyant ingénûment y aller pour assister à une représentation, quand personne n'y vient que pour observer,s'informer des nouvelles, entreprendre quelque discussion dans le monde : certainement pas pour voir un spectacle.
Une telle ambiance a son image dans le style suggestif et rapide de l'écriture de VivantDenon. La vivacité et la fougue du jeune héros se retrouvent dès les premières lignes du conte, dans des juxtapositions qui montrent bien l'absence de réflexion poussée de la part du héros sur ses acteset la manipulation qu'il subit dans tout le conte :
« J'aimais éperdument la comtesse de ... ; j'avais vingt ans, et j'étais ingénu ; elle me trompa, je me fâchai, elle me quitta. J'étais ingénu, jela regrettai ; j'avais vingt ans, elle me pardonna : et comme j'avais vingt ans, que j'étais ingénu, toujours trompé, mais plus quitté, je me croyais l'amant le mieux aimé, partant le plus heureux...
tracking img