Vivre

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (688 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
v
[pic]

Un soir de pleine lune je me promenais dans les rues désertes de Londres. La lune m’observait. Je me posais des centaines de questions sur l’existence qui était la mienne, surla noirceur de ma vie, sur tous les malheurs s’abattant sur moi. Oui, je n’avais jamais connu l’amour, pourtant je n’étais pas repoussant, j’étais jeune, intelligent, mais cela ne suffisait pas etc’était peut être mieux comme ça. En effet, tout ce que je pouvais toucher finissait toujours par disparaître, mes êtres chers, mes amis, ma famille. C’était peut-être une malédiction qui m’empêchait devivre ma vie pleinement. Je continuais d’errer dans ces rues, perdu dans mes pensées, croisant un vieux réverbère par ci par là. A chaque coin de rues il me semblait apercevoir des monstres tapis dansl’ombre prêts à bondir pour me dévorer.
Tout à coup, j’aperçus une ombre mystérieuse, une silhouette de jeune fille se dessina peu à peu devant moi. Elle s’approcha timidement puis avançaencore et je pus enfin distinguer la finesse de ses traits, elle était d’une beauté irréelle avec sa longue chevelure blonde. Son teint était clair, horriblement clair. J’eus une sorte de malaise, elleétait magnifique mais également effrayante. Je lui demandai son nom, elle ne me répondit pas mais se contenta de regarder la lune qui se dressait au beau milieu de ce ciel étoilé. Celle-ci était comme lajeune fille aussi intrigante, effrayante et magnifique qu’elle. Je clignai des yeux, peut-être étais-je en train de rêver, était-ce le fruit de mon imagination? Mais non, elle était vraiment là.Pouvait-elle être la mort venue chercher une âme perdue comme la mienne?? Cela je ne le saurai probablement jamais.
Soudain, elle se mit à courir. Elle était bien trop faible pour que je ne larattrape pas. Je la mis assise sur le bord du trottoir, elle était tremblante. Peu à peu, elle m’envoûta, je ne sus dire si j’étais tombé amoureux d’une si belle créature. Certainement, comment...
tracking img