Vocabulaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 17 (4221 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Un adage nous dit que pour vivre heureux il faut vivre caché, à l'abri du regard des autres, supposant ainsi qu'une trop grande visibilité, que la soumission au regard des autres suscite l'envie, la jalousie, la rivalité et porte atteinte à notre bonheur. Mais vivre caché ne veut pas exactement dire vivre sans les autres. L’adage affirme ici la nécessité de se protéger du regard des autres maisn’affirme pas la nécessité de la solitude pour vivre heureux. Toutefois, les autres ne sont-ils pas toujours ceux qui nous regardent, qui nous jugent ? Sartre, dans le Huis clos disait ainsi : « l’enfer c’est les autres », soulignant comment les autres semblent être des obstacles à une vie paisible et heureuse. Faut-il alors penser qu’il faut vivre sans les autres pour être heureux ? Mais peut-onêtre heureux sans les autres ? Les autres ne sont-ils pas ceux avec qui un échange et un partage sont possibles ? Cet échange et ce partage ne sont-ils pas des conditions du bonheur ? le bonheur est-il possible dans la solitude ? Une fois le problème formulé, vous pouvez revenir à cette opposition traditionnelle qu’on formule entre les turpitudes de la vie sociale et le bonheur dans le calme duretrait. La vie en commun avec les autres exige de nous des compromis, une limitation de nos désirs, une prise en compte de ceux des autres qui apparaissent souvent comme une contrainte. C’est en ce sens que Rousseau, dans le Discours sur l’origine et les fondements de l’inégalité parmi les hommes nous montre en quoi la naissance de la société civile va être synonyme de luttes de rivalités et de guerres( « le premier homme qui… ». Vous trouverez un commentaire de cette citation plus bas). De même Sartre nous dit que l’enfer c’est les autres ou encore que « Ma chute originelle c’est l’autre ». En parlant de chute originelle, il fait une référence explicite ici au moment où Adam et Eve sont chassés du Jardin de l’Eden parce qu’ils ont désobéi à Dieu. Etre chassé du jardin de l’Eden c’est alorsêtre condamné au travail (« Tu travailleras à la sueur de ton front »), à la souffrance (« Tu enfanteras dans la douleur »). La formule de Sartre nous indique donc que la présence de l’autre nous fait quitter ce bonheur du Jardin de l’Eden. C’est ainsi sans les autres que nous serions heureux. Pourtant, que peut valoir le bonheur dans la solitude, sans le partage ? L’homme n’est-il pas avant tout cetêtre qui échange, qui partage, qui se développe avec les autres ? Pensez simplement, par exemple au bonheur de l’amitié ou de l’amour, sentiments qui supposent l’autre. Ici, vous pouvez vous reporter aux analyses d’Aristote sur l’amitié dans son ouvrage l’Ethique à Nicomaque. L’amitié est ainsi ce ciment de la cité à l’intérieure de laquelle l’homme peut atteindre le bonheur. Vous pouvezégalement vous reporter aux analyses de Nietzsche dans les Secondes considérations intempestives lorsqu’il montre qu’il n’y a finalement que de bonheur dans le partage car le bonheur suppose le don. Comment alors concilier cette idée selon laquelle les autres seraient des obstacles à notre bonheur et cette affirmation du bonheur comme partage ? Lorsque Rousseau nous dit que c’est dans le retrait, loin desvicissitudes de l’existence que le bonheur est possible (voir le texte des Rêveries du promeneur solitaire), faut-il prendre ce qu’il nous dit au pied de la lettre ? Finalement, vous pouvez montrer que lorsque Rousseau nous dit cela, il l’écrit, il en fait une œuvre, et toute œuvre suppose un lecteur ou des spectateurs. N’est-ce pas finalement nous montrer que le bonheur se partage et suppose lesautres ? Vous trouverez de nombreux éléments pour développer ces points en vous reportant aux sujets indiqués au bas de cette réponse. A partir de là, c'est à vous de formuler la problématique du sujet. Voilà les premières pistes que nous vous proposons. Nous espérons qu'elles vous seront utiles. N'hésitez pas à nous contacter pour nous faire part de vos difficultés et de l'évolution de...
tracking img