Voiture electrique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1504 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Définition du marché

Aujourd'hui, environ 30000 véhicules électriques circulent dans le monde, dont 6000 en France. Actuellement, deux types de véhicules utilitaires sont disponibles sur le marché français : les Partner de Peugeot et Berlingo de Citroën. Équipés de batteries au nickel-cadmium, ils disposent, une fois chargés, d'une énergie embarquée leur permettant de parcourir environ 80km. Certains véhicules électriques sont équipés d'un prolongateur d'autonomie à essence leur permettant de parcourir le double de cette distance. La nouvelle génération de véhicules électriques, équipés de batteries à haute densité d'énergie, permettra de parcourir jusqu'à 200 km avant de se recharger. Il s'agit notamment des véhicules Cleanova de SVE et Blue Car de Bolloré. Globalement,aujourd'hui nous pouvons voir que le marché est un oligopole. En effet, il y a seulement quelques offreurs présents pour le moment, pour une multitude de demandeurs (l'État et les industriels en particulier) . Les besoins de la demande se caractérisent par le fait que les personnes veulent des véhicules capables d'allier performance (autonomie), écologie et un rapport qualité-prix attractif. Pour résumer,nous pouvons donc dire que les clients potentiels sont les collectivités locales, les industriels, ainsi que les particuliers.
Ce marché va connaître une forte concurrence dans les années à venir, mais pour le moment, il n'y a que très peu d'offreurs. Ce marché possède aussi des produits complémentaires, tels que les voitures à essence. De plus, il y a aussi beaucoup de produits desubstitutions, comme les transports en commun, bus, avion, train, ainsi que le covoiturage.
Nous allons donc par la suite vous présenter l'analyse de ce marché en commençant par la demande, continuant par l'offre, et enfin en terminant par l'analyse de l'environnement.
Analyse de la demande

Il nous a été demandé d'analyser la situation selon trois demandeurs, qui sont les collectivités locales, lesindustriels et les particuliers. Nous pouvons voir que dans un premier temps, le plus gros demandeur sera les collectivités locales, par le biais de l'État. Ensuite viennent les industriels et les particuliers.
Analyse de la demande selon les collectivités locales

L'état a pour objectif, annoncé par Mr Estrosi, d'acheter 100000 véhicules électriques, pour une durée de 5ans. Cela commence toutd'abord par un premier investissement cette année, avec l'achat de 5000 voitures, qui sont destinés aux besoins propres de l'État.
Il faut savoir que l'État encourage grandement les entreprises à créer des modèles électriques, on peut donc déduire que c'est normal que l'État soit le premier sur le marché à en acheter, il se veut comme prescripteur par rapport aux industriels et auxparticuliers.
Pour l'aspect qualitatif de la demande des collectivités locales, nous pouvons nous baser sur le fait qu'il y a une fréquence de ré-achat (en effet en 5 ans 100000 véhicules). Concernant les motivations, nous pouvons voir que les collectivités locales veulent jouer le rôle de prescripteur, ainsi elle met en avant les bienfaits provoqués sur l'environnement. L'état, par le biais de cesvoitures, veut se montrer comme pionnier en la matière sur le secteur de l'automobile électrique, en France et à travers le regard du monde. Concernant les freins, il n'y en a que très peu, hormis le fait que le développement de l'électrique va faire perdre une ressource de financement importante à l'État. En effet, la taxe sur les carburants, qui représentait 35 Milliards d'euros en 2008, est laquatrième source de revenu en France. De quoi inquiéter certaines collectivités.
En revanche, on peut voir que la notoriété et l'image de marque des produits proposés est intacte aux yeux de l'État, qui ne voit quasiment que des motivations à l'achat, et qui idéalise le fait que la voiture électrique est la voiture du futur.

Analyse de la demande selon les Industriels

Du côté de l'analyse...
tracking img