Vol de nuit

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1803 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Académie de Ziguinchor [pic] Année scolaire 2010/2011
Lycée E.O.L.Badji Classe 1èreS1S2A

[pic]
Prénoms NomsSoukeyna MANGA
Eléonore N. MENDY
Aminata C. NDIAYE
Thierno B. NIASSY
Pierre A.SAGNA
Amadou SAGNA

THEME : La chine de 1911 à 1949
PRESENTATION DU PLAN

INTRODUCTION

I°) LA REVOLUTION DE 1911 ET SES PROLONGEMENTS

1°) LES ORIGINES DE LA REVOLUTION

2°) LA CHUTE DE LA MONARCHIE ET LAPROCLAMATION DE LA REPUBLIQUE II°) LES DIFFICULTES DE LA JEUNE REPUBLIQUE

III°) LA REVOLUTION SOCIALISTE DE 1949

CONCLUSION MR DIATTA

La chine de 1911 à 1949

INTRODUCTION

A la fin du 19ème siècle, la chine longtemps restée dans le contrôle de la dynastie Mandchoue, tombe sous la domination des puissances européennes.Devant cette situation, des révoltes paysannes éclatent et conduisent à deux importantes révolutions : celle de 1911 (dite nationaliste) et celle de 1949 (dite socialiste) qui transforment radicalement le pays.

I°) LA REVOLUTION NATIONALISTE DE 1911 ET SES PROLONGEMENTS

1°) LES CAUSES DE LA REVOLUTION
Elles sont à chercher dans l’impopularité de la dynastie étrangère régnante (Mandchoue), ladomination et l’exploitation étrangère (européenne et japonaise) qui ont démembrées la chine avec les traités inégaux signés après les guerres de l’opium, la misère paysanne et ouvrière accentuées par la famine de 1910 à la suite des mauvaises récoltes du à des crues dévastatrices . Au 19ème siècle, la Chine s'ouvre au monde extérieur. La première guerre, puis la Seconde guerre de l'opium mettenten évidence le retard de l'empire, soumis par les pays étrangers aux traités inégaux. A partir des années 1860, le gouvernement met en place une série de réformes politiques et techniques connues sous le nom de mouvement d'auto-renforcement, mais les défaites de la Chine dans la guerre franco-chinoise et la première guerre sino-japonaise met à nouveau en lumière le retard de son armée.

2°) LACHUTE DE LA MONARCHIE ET LA PROCLAMATION DE LA REPUBLIQUE

Les intellectuels formés à l’étranger se mobilisent à coté des sociétés secrètes pour renverser le pouvoir impérialiste. La propagande révolutionnaire est assurée par le Tongmenghui (Guomindang) du docteur Sun Yat Sen, parti nationaliste et réformateur.

Ainsi lorsqu’en 1908 l’impératrice Tseu-hi est morte et remplacée par son filsPou-hi qui n’avait que 3 ans, des soulèvements et une révolution armée des membres du Tongmenghui éclatent dans le pays, avec des grèves et des manifestations dans les rues, obligeant le pouvoir impérialiste à abdiquer. En fin décembre 1911, une République de Chine est proclamée à Nankin et désigne Sun Yat Sen, fondateur du parti Tongmenghui comme président. Ce parti avait pour but de chasser lesétrangers (y compris les empereurs Qing d'origine mandchoue), de restaurer la souveraineté de la Chine, de fonder une république et de redistribuer les terres.

En un mot, la révolution de 1911 fit faire un bond à la Chine pour passer d’une société féodale à une société capitaliste. Elle marqua aussi un tournant, de l’autocratie féodale à la république démocratique. Ses mérites historiques sont...
tracking img