Volcan

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1329 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Les coureurs des bois [pic]

• Les coureurs des bois proviennent du surnom donnait aux premiers colons qui exploraient les profondeurs des forêts.

• Ils étaient vêtus de peaux de daim.

• Le commerce de fourrure consistait à faire des échanges. En fait, la fourrure était échangée contre des biens tels que des mousquets, des haches, des couteaux, des couvertures,du whisky et des casseroles et cela s’appellait le troc.

• Ils chassaient les animaux tels que les loutres, les martres, les carcajous, les loups, les renards et les rats musqués. L’animal le plus chassée était le castor car la fourrure se porte pendant plusieurs années.
• L'hiver est la meilleure saison pour chasser car les animaux ont un pelage plus épais qu'en été. De pluscomme il est cité dans le livre Jeanne fille du Roy c’est durant l’hiver que les fourrures son les plus belles.

• Les coureurs des bois avaient appris la vie en forêt des Premières Nations en s’adaptant leur style de vie telle que la chasse et l’échange de fourrures. D’ailleurs, les Premières Nations étaient à l’origine du commerce des fourrures pour subvenir leur besoins vitaux.• Les coureurs des bois étaient financés afin de chasser et ramener les fourrures à leurs commerçants alors que les Premières Nations faisaient des échanges pour leur survie comme mentionnée au-dessous.

• Le voyage étant long, ils partaient au printemps avec plusieurs provisions.

• Ils voyageaient dans deux canots à trois places. Avec des bras résistant ils manœuvraientavec adresse et aisance. Au pied de chaque chute ils portaient toutes les marchandises qui se trouvaient dans les canots et les transporter.

• La vie des coureurs des bois s’avérait très dangereuse à tel point qu’il devait faire leur testament avant de partir. Pour plus de sécurité, ils voyageaient en groupe.

• Non seulement, leur voyage était long donc ils partaient auprintemps avec plusieurs provisions mais la chasse était également exigeante. En fait, ils commençaient très tôt le matin et finissaient tard. Ils ne s’arrêtaient que pour manger et boire.
• Étant donne, qu’ils dépensaient beaucoup d’énergie durant leur chasse, leur nourriture devait comporter plusieurs vitamines. C’est pour cette raison qu’ils approvisionnaient de biscuits de froment, dulard salé et du maïs. Parfois, ils se nourrissaient de viande fraîchement tuée en cours de route et des biens d’échanges.

PAR RAPPORT AU LIVRE

- Dans le livre Jeanne fille du Roy, Jeanne échangeait plusieurs de ses biens qu’elle n’utilisait pas contre une poêle et d’autres outils essentiels à elle. Jeanne faisait ses échanges avec des coureurs de bois.

- Dans le livre Jeannefille du Roy, je vais identifier les personnages étant des coureurs des bois :
Il y a Simon, Rouquin, Gansagonas, Anonkadé et Charron; les passages ci dessous démontrent cela.
-“Et toi Simon, est-ce que quelqu’un t’a financé pour l’hiver?
-Eh bien !oui. Moi aussi j’ai des contacts de traité à respecter”…[1]
-“Et Rouquin et les autres…[2]”
“-La patte et Anonkadé,le frère Gansagonas, resteront avec toi. Ils chasseront et couperont le bois …[3] ”
“-Le jeune homme se tourne vers un coureurs des bois qui le suivait. Il dit : - Tu vois Charron?... [4]”

- Le passage ci dessous nous met en évidence que les coureurs des bois voyageaient en groupes à cause du danger qu’ils courent.

“-Ils vont s’enfoncer dans laforêt pour chasser et trapper tout l’hiver. C’est la saison où les peaux sont les plus belles. Ils ont des contrats avec des commerçants de Ville-Marie qui financent leur expédition, leur fournissent les munitions, les provisions, les couvertes. En échange, les trappeurs rapportent les fourrures à leurs comptoirs.[5] ”

Question guide :

En quoi un roman peut-il être le reflet...
tracking img