Voltaire, la situation de la france en 1689 et 1767

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (628 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
v     La France en l’année 1689 : 
La situation extérieure : (1) Les possessions coloniales françaises : En 1608, Samuel Champlain fonde Québec et crée, avec l’autorisation d’Henri IV, laNouvelle-France. (2) Les attaques des côtes françaises : En Angleterre, à la fin du XVII siècle, la situation politique est très instable, et des navires anglais abordent sur les côtes françaises. (3) Unnouveau régime politique séduisant : En 1690, la situation anglaise se stabilise grâce au des bills of rights et à l’installation d’une monarchie constitutionnelle qui favorise l’équilibre des troispouvoirs, exécutif, législatif et judicaire, et donc la liberté individuelle. 
 La situation intérieure : (1) L’utilisation de modèles historiques réels et sa signification : Au moment où il rédigeL’Ingénu, Voltaire est en train de préparer une nouvelle édition de son ouvrage consacré au Siècle de Louis XIV (1752). La plupart des noms propres, excepté ceux des héros principaux, sont tous des personnagesqui ont réellement existé. (2) La mise en place du pouvoir absolu : En France, en 1689, Louis XIV règne en monarque absolu. (3) La révocation de l’édit de Nantes (1685). (4) La querelle dujansénisme   

v     La France en l’année 1767 : 
La situation extérieure : Bien qu’à l’époque des Lumières la langue et la culture françaises soient prédominantes dans les milieux cultivés d’Europe, l’Angleterreencore donne effet dans l’opinion européenne.
La situation intérieure : (1) L’aristocratie et le pouvoir absolu après Louis XIV. (2) La persistance des conflits religieux. (3) Les mouvement desLumières : Les Lumières, c’est un mouvement intellectuel qui s’épanouit en Europe au XVIII siècle. Ce mouvement s’oppose surtout au despotisme politique, à l’intolérance religieuse, à la superstition etaux dogmes religieux. Il affirme l’importance de l’éducation, de la science, de la raison, de la liberté, et du progrès. (4) Importance de la figure du philosophe : le personnage de l’Ingénu...
tracking img