Voltaire micromegas

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1100 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction : J'ai déja fait l'introduction: Voltaire,ce grand écrivain du 18 eme siècle spécialiste de la satire, nous montre dans cet extrait du compte philosophique Micromégas,la dénonciation de l'absurdité de la guerre au 18 eme siècle,dans un premier temps nous nous pencherons sur la progression de la satire, pour ensuite étudier la moquerie de Voltaire envers la guerre.
• Micromégas estun conte philosophique publié par Voltaire en 1752 : le choix d'êtres imaginaires venus d'ailleurs permet au lecteur de prendre conscience de l'imperfection humaine et de l'omniprésence du mal sur la terre. Au chapitre VII, Micromégas, le géant sirien (planète Sirius) de 8 lieues de haut, philosophe en son pays, s'entretient avec ses homologues terriens qui lui révèlent la folie des hommes. Nousallons étudier de quelle façon Voltaire, par la bouche du philosophe et les réactions du Sirien, critique l'humanité puis comment il dénonce la guerre.
• Vers 1730 : période optimiste de Voltaire.
• Ethymologie de Micromégas : petit + grand = réflexion sur la relativité des proportions.
• C’est un conte philosophique : c’est un voyage imaginaire aux intentions didactiques pour faire réfléchir lelecteur, ouvrage de vulgarisation sur le relativisme.
• Chapître 7 : dans l’histoire, Micromégas et le Saturnien se rendent sur Terre et découvrent les Hommes au microscope. Dans ce chapître, c’est la conversation entre les Hommes et les extraterrestres.
• Structure :
o Les Terriens sont-ils heureux ? Non, la preuve la guerre l1 à 51 (= un désaccord)
• Les sciences sont sans effet sur lapopulation ;
• Satire du genre humain en général, satire des vices humains (une satire traitée avec humour et ironie : le personnage est gigantesque vs. personnages à taille humaine ; contraste micro / megas : Voltaire associe ces deux termes qui signifient petit et grand) ;
• Un tableau très sombre, presque pathétique, de l’humanité. Présence d’un pathos ponctuel contrebalancé par l’ironie etl’humour.



• Le texte s'ouvre sur un dialogue entre Micromégas et les hommes. C'est le premier qui prend la parole et qui se livre à un éloge, pourrait-on dire disproportionné, à l'égard de l'humanité.
Ainsi, l'expression : «atomes intelligents» qui contient une oxymore (atome = chose/ intelligent = être vivant), révèle que Micromégas fonde son point de vue disproportionné sur lesapparences. Ce point de vue se poursuit grâce à l'utilisation d'intensifs ou d'hyperboles : «passer votre vie / joies bien pures / véritable vie des esprits / adresse et puissance». Autrement dit, selon Micromégas, la simple observation serait la vérité. Micromégas ne voit ici qu'un échantillon d'hommes constitués de savants et de philosophes et en déduit que c'est un tout : peu d'homme mais beaucoupd'intelligence, voilà de quoi est constituée la Terre.
Pourtant, la critique et l'image négative des hommes vient d'eux-mêmes comme le justifie l'expression «tous les hommes secouèrent la tête».
Le consensus est justifié par l'utilisation du modalisateur «avoua», et permet de préciser que la lucidité qui est mise ici en relief, est liée aux connaissances scientifiques que possèdent lesinterlocuteurs de Micromégas.
On peut observer deux mouvements dans notre texte :
• Premier malentendu : le géant surestime l’humanité ;
• Deuxième malentendu : il surestime aussi les savants. Micromégas est en effet détrompé par les savants : la guerre est une réalité permanente, la science des savants s’avère inutile pour l’humanité. Cette science est d’ailleurs moins importante que Micromégas ne lecroit.
Axes de lecture :
• Voltaire utilise le regard excentré d’un observateur étranger pour juger l’homme d’un point de vue extérieur, neuf ;
• Il utilise des ressorts comiques pour donner un aspect mordant au conte : malentendus et disproportions.
Dans le détail :
• « Atomes intelligents » est oxymorique.
• « Être éternel » désigne Dieu, indépendamment de toute croyance culturelle.
•...
tracking img