Voltaire, montesquieu, rousseau

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1254 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 janvier 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Au 18ème siècle, siècle des lumières, du savoir et de la connaissance, les philosophes comme Montesquieu, Rousseau et Voltaire écrivent beaucoup de prose argumentative pour défendre leurs idées et convaincre ou persuader leurs contemporains. En effet, c’est en 1763 que Voltaire écrit Traité sur la tolérance, suite à l’affaire Calas. Rousseau écrit Discours sur les fondements de l’inégalitéparmi les hommes en 1755, à l’occasion du concours portant sur l’origine de l’inégalité parmi les hommes ; et pour finir, Montesquieu publie à Genève de l’esclavage des nègres extrait de son ouvrage l’Esprit des Lois en 1748. Dans ces textes les philosophes des lumières dénoncent l’intolérance des hommes, les inégalités sociales et l’esclavage, des problèmes importants du 18ème siècle. Ces textesont donc un enjeu argumentatif, ils défendent tous une thèse.
Suite à leur texte argumentatif, on peut se demander si aujourd’hui, on peut constater des changements ? On commencera donc par expliquer ces textes, puis par citer les améliorations produites aujourd’hui et pour finir on définira ce qui n’a pas évolué.

I- Explication des textes

Dans son texte Traité sur la tolérance,Voltaire, qui prend la parole, s’adresse à Dieu pour lui demander de faire comprendre aux hommes qu’ils sont frère et ne doivent pas s’entretuer, qu’ils doivent être tolérants. Voltaire semble donc s’adresser à Dieu mais c’est un subterfuge argumentatif, en réalité. Dieu n’est juste le messager pour que les Hommes l’écoutent enfin. Voltaire va insister sur la faiblesse des Hommes pour les convaincrede l’écouter. Il va commencer par donner une image émouvante de l’Homme, pour émouvoir et persuader le lecteur. Il tente de convaincre les hommes qui sont tout petits dans l’univers, que leurs raisons pour lesquelles ils se massacrent sont légères. Voltaire est ému ce que peuvent produire les ravages de l’intolérance sur l’homme, dans toute son œuvre il dénonce l’intolérance, et la violence, laguerre et la haine entre les hommes qui en découle.

Rousseau, lui, dans l’extrait du préambule du Discours sur les fondements de l’inégalité parmi les hommes, définit deux inégalités, puis réfute deux questions nées de ces définitions. Il définit la première inégalité par une inégalité qui touche le domaine physique, intellectuel et moral. Il définit la deuxième par une inégalité acceptée par leshommes. Une inégalité de richesse, d’honneur, de domination, une inégalité morale ou politique. La première question, suite à ces définitions, est présentée comme impossible, effectivement on ne peut expliquer pourquoi certains sont plus intelligents que d’autres de façon naturelle. La deuxième question est aussi impossible, elle consiste à chercher un lien entre ces 2 inégalités. Dans sondiscours Rousseau dénonce donc deux inégalités : sociale et naturelle. Il critique l’inégalité fondé sur le hasard de la naissance.

Dans l’extrait de l’esclavage des nègres tiré du recueil L’esprits des lois, Montesquieu dénonce l’esclavage. En réalité, il défend ironiquement l’esclavage. Il donne des arguments qui se détruisent eux même par leur absurdité ou leur ridicule. Ce texte est composéd’une hypothèse : si Montesquieu devait soutenir l’esclavage, et de 8 arguments qui sont indéfendables .Il donne un argument historique, économique, religieux, politique… Dans ce texte Montesquieu chercher à convaincre à persuader les hommes, que l’esclavage est tout à fait immoral et qu’il n’y aucune explications valables pour donner raison à cela.

Les trois philosophes exposent des problèmesimportants au 18ème siècle, on peut donc se demander si ces problèmes ont été résolus.

II- Améliorations :
On peut dire qu’il y ait eu des améliorations aujourd’hui, en effet, dans son texte Voltaire dénonce les raisons sans valeurs pour lesquelles les hommes se battaient comme les différences de religions. Il prend l’exemple des habits sacerdotaux. Or aujourd’hui, ces différences de...
tracking img