Voltaire/rousseau

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1002 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Voltaire et Rousseau

LE MONDAIN (1736) DISCOURS SUR LES SCIENCES ET LES ARTS (1750)

(Voltaire) (Rousseau)

Regrettera qui veut le bon vieux temps, Socrate avait commencé dans Athènes; le vieux
Et l'âge d'or, et le règne d'Astrée, Caton continua dans Rome de se déchaîner contre Et les beaux jours de Saturne et de Rhée, ces Grecs artificieux et subtils qui séduisaient la Et lejardin de nos premiers parents; vertu et amollissaient le courage de ses concitoyens. Moi je rends grâce à la nature sage Mais les sciences, les arts et la dialectique Qui, pour mon bien, m'a fait naître en cet âge prévalurent encore : Rome se remplit de philosophes Tant décrié par nos tristes frondeurs : et d'orateurs; on négligea la discipline militaire, on Ce temps profane est tout faitpour mes mœurs. méprisa l'agriculture, on embrassa des sectes et l'on J'aime le luxe, et même la mollesse, oublia la patrie. Aux noms sacrés de liberté, de Tous les plaisirs, les arts de toute espèce, désintéressement, d'obéissance aux lois, la propreté, le goût, les ornements : succédèrent les noms d'Epicure, de Zénon, Tout honnête homme a de tels sentiments. d'Arcésilas. "Depuis que lessavants ont commencé Il est bien doux pour mon cœur très immonde à paraître parmi nous, disaient leurs propres De voir ici l'abondance à la ronde, philosophes, les gens de bien se sont éclipsés". Mère des arts et des heureux travaux, Jusqu'alors les Romains s'étaient contentés de Nous apporter, de sa source féconde, pratiquer la vertu; tout fut perdu quand ils Et besoins et des plaisirsnouveaux. commencèrent à l'étudier. L'or de la terre et les trésors de l'onde, leurs habitants et les peuples de l'air, Tout sert au luxe, aux plaisirs de ce monde. O Fabricius ! qu'eût pensé votre grande âme, si O le bon temps que ce siècle de fer ! pour votre malheur rappelé à la vie, vous eussiez vu la Le superflu, chose très nécessaire, face pompeuse de cette Rome sauvée par votre brasA réuni l'un et l'autre hémisphère. et que votre nom respectable avait plus illustrée que Voyez-vous pas ces agiles vaisseaux toutes ses conquêtes ? "Dieux! Eussiez-vous dit, que Qui, du Texel, de Londres, de Bordeaux, sont devenus ces toits de chaume et ces foyers S'en vont chercher, par un heureux échange, rustiques qu'habitaient jadis la modération et la vertu ? De nouveaux biens, nés auxsources du Gange, Quelle splendeur funeste a succédé à la simplicité Tandis qu'au loin, vainqueurs des musulmans, romaine ? Quel est ce langage étranger ? Quelles, Nos vins de France enivrent les sultans ? sont ces mœurs efféminées ? Que signifient ces Quand la nature était dans son enfance, statues, ces tableaux, ces édifices ? Insensés, Nos bons aïeux vivaient dans l'ignorance, qu'avez-vousfait ? Vous les maîtres des nations,
Ne connaissant ni le tien ni le mien. vous vous êtes rendus les esclaves des hommes
Ne connaissant ni le tien ni le mien. frivoles que vous avez vaincus ? Ce sont des Qu'auraient-ils pu connaître ? ils n'avaient rien. rhéteurs qui vous gouvernent ? C'est pour enrichir des Ils étaient nus : et c'est chose très claire architectes, des peintres, desstatuaires, et des Que qui n'a rien n'a nul partage à faire. histrions, que vous avez arrosé de votre sang la Sobres étaient. Ah! je le crois encor : Grèce et l'Asie ? Les dépouilles de Carthage sont la Martialo n'est point du siècle d'or. proie d'un joueur de flûte ? Romains, hâtez-vous de D'un bon vin frais ou la mousse ou la sève renverser ces amphithéâtres; brisez ces marbres ; Ne gratta point letriste gosier d'Eve ; brûlez ces tableaux; chassez ces esclaves qui vous La soie et l'or ne brillaient point chez eux. subjuguent, et dont les funestes arts vous Admirez-vous pour cela nos aïeux ? corrompent. Que d'autres mains s'illustrent par de Il leur manquait l'industrie et l'aisance : vains talents; le seul talent digne de Rome est celui Est-ce vertu ? c'était pure ignorance. de...
tracking img