Voltaire torture

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1362 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
VOLTAIRE : TORTURE
DICTIONNAIRE PHILOSOPHIQUE (1764)


Lecture analytique



INTRODUCTION :

Situer : La mode des dictionnaires au "Siècle des Lumières"(l'Encyclopédie de Diderot et autres); la fonction argumentative et polémique du genre de l'article de dictionnaire au XVIII° siècle; le Dictionnaire philosophique portatif de Voltaire.

Lecture du texte.

Comment se présente letexte ? : 5 § aux sujets différents; le plus souvent sans transition logique = succession des définitions et des exemples dans un dictionnaire.

Annonce des axes : le but de la lecture méthodique sera de dégager la thèse défendue par Voltaire et de commenter deux particularités de la méthode argumentative : le recours constant à l'ironie comme arme de la polémique; l'approche diversifiée duproblème à travers les différents paragraphes (une argumentation "éclatée").



I – UNE DENONCIATION DE LA TORTURE EN FRANCE ( LE THEME ET LA THESE DU TEXTE - QUESTION 1)

Ce texte de Voltaire est un article extrait de son "Dictionnaire Philosophique", intitulé "Torture". Ce terme et le champ lexical qui le relaie tout au long du texte constituent donc le thème de l'argumentation. Le mot"torture" apparaît à plusieurs reprises (l.1, 5, 23). Nous trouvons en outre l'expression "la grande et la petite torture" (l.5) qui correspond au vocabulaire judiciaire du XVIII° siècle; le mot "question", synonyme aujourd'hui vieilli du mot "torture" (l.12 et 15); l'euphémisme ironique "ces expériences" (l.8). Le quatrième paragraphe nous gratifie d'une énumération de diverses catégories de tortures: les juges "ordonnèrent qu'on lui arrachât la langue, qu'on lui coupât la main, et qu'on brûlât son corps à petit feu" (l.22).

La présence récurrente d'un champ lexical du plaisir signale la thèse soutenue par Voltaire. Pour cet auteur "il n'y a point au fond de nation plus cruelle que la française" (dernière phrase du texte). Et la preuve de cette cruauté, c'est que les françaispratiquent la torture sans nécessité et par pur plaisir. Le mot "plaisir" est prononcé deux fois (l. 4 et 14); au second paragraphe. A propos de la femme du magistrat, Voltaire nous précise qu'elle "a pris goût" à ses récits de torture (2°§). La torture est infligée pour des raisons futiles, comme dans cet exemple du 4°§ : "mais ils l'appliquèrent encore à la torture pour savoir combien de chansons ilavait chantées…". Ailleurs, la torture est présentée comme une sorte de divertissement : "après quoi on recommence; et comme dit très bien la comédie des Plaideurs : "Cela fait toujours passer une heure ou deux"" (1°§).

II – LE RECOURS CONSTANT A L'IRONIE (QUESTIONS 2 ET 3 AUGMENTEES)

Définition : L'ironie consiste à suggérer le contraire de ce qu'on dit.

Procédés de l'ironie : Elle reposesur divers procédés de décalage entre les mots et la pensée, entre le sens littéral apparent du texte et le sens réel mais implicite que le lecteur complice est invité à restituer. Elle revient souvent à faire entendre dans le texte une autre voix que celle de l'auteur. L'auteur dit les choses non comme il les voit lui-même mais comme l'adversaire pourrait les dire.

Aussi, lorsque vous aurezun procédé ironique à commenter, vous devrez toujours avoir recours à une notion d'opposition, de distanciation ou de décalage :

· procédé de l'euphémisme, décalage entre la faiblesse du mot employé et la gravité de l'idée suggérée ("ces expériences");

· opposition entre l'excuse apparente et l'accusation sous-entendue ("parce qu'après tout les femmes sont curieuses"); entrel'éloge apparent ("les juges d'Abbeville, gens comparables aux sénateurs romains"), et le contexte accusateur ("ordonnèrent qu'on lui arrachât la langue…");

· alliance de mots ou d'expressions de tonalités opposées : "fut convaincu / d'avoir chanté des chansons impies; et même / d'avoir passé (…) sans enlever son chapeau" (décalage entre la gravité de l'accusation d'après les termes...
tracking img