Voltaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (710 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Candide
Chapitre 19, le nègre de surinam
1759
Voltaire : : 1694 - 1778
Il incarne le philosophe des Lumières par excellence parmi Montesquieu, Diderot, d'Alembert. Ecrivain engagé, il multiplieles scandales, participe à la diffusion des idées nouvelles de son époque par le biais de divers écrits : contes, essais, traités, dictionnaire (dictionnaire philosophique portatif). Il compteplusieurs séjours à la Bastille mais aussi un exil en Angleterre qui fut pour lui une très grande inspiration. Voltaire assure n'avoir pas écrit Candide, qu'il qualifie de « coïonnerie ».
Oeuvres les plusconnues : Zaïre (1732) Zadig (1748) Micromégas (1752).
Contexte : XVIIIème siècle → siècle des Lumières. Obligation de faire des satires, les critiques ne doivent se faire qu'implicitement, pouréviter la censure. Lutte de Voltaire contre l'obscurantisme. Candide est enraciné dans l'histoire contemporaine et fait écho à l'expérience individuelle et intellectuelle de Voltaire.

Chapitre 19 lenègre de surinam
Avant d'entrer dans Surinam, candide rencontre un noir maltraité. Tous ses malheurs sont dus à un commerçant blanc. Cette rencontre permet à la fois à Voltaire de signer une critiquede l'esclavage et à la fois de faire évoluer le personnage de Candide...

Dénonciation de l'esclavage
Un traitement dégradant ou la suppression de la dignité → mutilation physique, il estamoindri physiquement (par une symétrie grotesque « jambe gauche » « main droite ») mais aussi mutilation sociale (pas de nom propre), il est la propriété de son maître. On observe aussi le phénomèned'acculturation et de dépersonnalisation = langue imposée, privé de sa propre religion et de ses racines.
Economie de la souffrance et du cynisme → « c'est à ce prix que vous mangez du sucre en Europe »révélateur d'une économie de la souffrance. Renversement axiologique → « tu as l'honneur d'être esclave » est une phrase absurde dans toute sa splendeur, démontrant un jugement et une morale...
tracking img