Voltaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (940 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
MICROMEGA :

Il présente au départ les caractéristiques du conte traditionnel, mais s’en éloigne bien vite pour devenir
une catégorie à part. C’est Voltaire qui l’a inauguré et il n’a pas eu unedescendance très nom breu se.
Avant de définir ce sous-genre par ti cu lier, il con vien drait de préciser l’adjectif phi lo so phi que. Il res te
étroi te ment lié au substantif philosophe. De même,nous vous conseillons de lire avec at ten tion les
pa ges 22 à 27 et 134, 135 de l’édition La rous se que nous vous avons conseillée pour Micromégas.
Rap pe lons simplement que la philosophie auXVIIIe siè cle prend un sens nou veau : elle devient une
branche du savoir qui pose les fon de ments des valeurs mo ra les et or ga ni se les con nais san ces en un système cohérent.2 Il ne faut surtout pas oublier, que la phi lo so phie a toujours été, jusqu’à nos jours
et en Oc ci dent, dirigée et contrôlée par l’église chrétienne. Ain si, au XVIIIe siècle, tous les philosophes,
y compris lesplus libertins3, ne pou vaient raisonner sans Dieu.
Le conte philosophique prend ap pui sur les données du conte et les détourne au profit de la sa ti re.
Ain si, les différents épisodes deMicromégas mettent en valeur la ca pa ci té de ré flexion et l’in tel li gen ce
du hé ros. Les personnages sont sou vent de haut rang ou ont de hautes capacités in tel lec tuel les afin
de permettre uneréflexion phi lo so phi que. Le dé rou le ment tra di tion nel du conte peut être détourné
de fa çon caricaturale ou de façon plus subtile. L’hu mour et l’ironie restent les registres privilégiés. Lachro no lo gie clas si que du con te n’est pas respectée car l’ob jec tif principal est l’apparition de si tua tions
à portée philosophique et non pas un modèle d’ini tia tion pour fin d’enfance. C’estainsi que le récit se
voit « parasité » par des évé ne ments sociaux, culturels ou po li ti ques facilement re con nais sa bles, au
détriment de la règle d’atemporalité mais au profit de la...
tracking img